En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile n°1. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

Une application propose de coloriser des images en noir et blanc en un temps record

Un jeune chercheur de l’université de Berkeley a mis au point une application qui colorise des images en noir et blanc en seulement quelques minutes, et ce de façon très concluante.

Photo originale : John Rooney/AP. Colorisation : Richard Zhang. (via Gizmodo)

Photo originale : © John Rooney/AP. Colorisation : Richard Zhang. (via Gizmodo)

Rendre leurs couleurs à des images en noir et blanc est un exercice ardu. Outre des résultats souvent peu convaincants, le processus est difficile et rébarbatif pour qui ne maîtrise pas vaillamment les fonctionnalités les plus avancées des logiciels de retouche.

Pourtant, des chercheurs de l’université de Berkeley ont semble-t-il réussi à mettre au point un logiciel qui colorise automatiquement des images en noir et blanc, de manière très rapide et efficace (en tout cas, quand on regarde les photos, rien d’anormal n’apparaît à l’œil humain).

Le site Gizmodo précise que cela fait un an que le jeune candidat au doctorat de Berkeley Richard Zhang et son équipe travaillent sur l’amélioration de leur application alimentée par un réseau neuronal :

"Après avoir étudié des millions d’images servant de référence, l’application a appris de quelles façons les caractéristiques variées des photos en couleurs étaient teintées et a été ensuite capable d’appliquer ces connaissances à des images auxquelles elle n’avait jamais été confrontée auparavant."

Un logiciel intuitif qui bénéficie des informations de l’utilisateur

Si, dès ces débuts, l’application proposait des résultats très convaincants au niveau du rendu, puisqu’il était tout à fait harmonieux et semblable à ce qu’un humain aurait pu réaliser, elle se trompait tout de même fréquemment de couleurs. En effet, si cette machine est impressionnante d’intelligence, il lui manque évidemment cette humanité qui fait que nous autres êtres de chair et de sang savons intrinsèquement et sans algorithmes compliqués que le ciel est bleu, le sable est jaune et la branche est marron. L’équipe de chercheurs californiens a ainsi créé une deuxième version du logiciel, Interactive Deep Colorization, qui utilise le même système perfectionné par un processus d’ajout d’indices de la part de l’utilisateur, afin d’aider l’application.

Le logiciel commence donc par une sorte de "premier jet" de colorisation que l’utilisateur peut ensuite affiner en précisant une palette de couleurs pour plusieurs points d’une même photo. Cela signifie que si vous souhaitez par exemple coloriser l’image d’une vache normande, vous pouvez indiquer qu’un coin d’herbe aura une teinte verte tandis que la robe de l’animal aura des teintes allant du blanc au beige et marron.

Photo originale : Migrant Mother, Dorothea Lange. Colorisation : Richard Zhang. (via gizmodo.com)

Photo originale : Migrant Mother © Dorothea Lange. Colorisation : Richard Zhang. (via gizmodo.com)

Sur cette célèbre photo de Dorothea Lange ci-dessus, la participation de l’utilisateur est mise en évidence. Si le résultat est en effet impressionnant de réalisme, nous ne pouvons savoir si celui-ci colle effectivement à la réalité. Ici, il a par exemple été précisé que la couverture que la mère porte sur ses genoux est jaune et que l’enfant à la gauche de l’image porte une chemise rose. L’harmonie des teintes et des couleurs fonctionne tout à fait avec ces codes, mais avec d’autres indications de couleurs le résultat aurait été, bien que tout aussi probant, très différent.

Le logiciel est assez intelligent pour limiter l’application des couleurs aux zones nécessaires donc "seulement quelques points d’ancrage de couleur sont nécessaires" précise Gizmodo. Une photo "prend vie" en couleur en seulement quelques minutes, l’effet se perfectionnant au fur et à mesure que l’utilisateur apporte ses précisions.

Si vous voulez commencer à vous faire la main sur l’appli Interactive Deep Colorization, celle-ci est disponible en téléchargement sur GitHub.

Exemple de colorisation sur une photo en noir et blanc (via http://richzhang.github.io/)

Exemple de colorisation sur une photo en noir et blanc de Marilyn Monroe (via richzhang.github.io)

Exemple de colorisation sur une photo en noir et blanc (via http://richzhang.github.io/)

Exemple de colorisation sur une photo en noir et blanc de James Dean prise par Dennis Stock (via richzhang.github.io)

Exemple de colorisation sur des photos en noir et blanc d'Henri Cartier Bresson (via http://richzhang.github.io/)

Exemple de colorisation sur des photos en noir et blanc d’Henri Cartier-Bresson (via richzhang.github.io)