Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile n°1. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

Les plus belles photos prises à l’iPhone en 2018 viennent d’être dévoilées

Chaque année, les IPPAWARDS récompensent les meilleures photos prises à l’iPhone.

© Jashim Salam

Pour sa 11e édition, les iPhone Photography Awards récompensent, une fois de plus, les photographies prises à l’iPhone qui ont marqué l’année. Le concours a reçu des images du monde entier, puisque l’organisation comptabilise la participation de candidats en provenance de 140 pays différents. Le grand gagnant de cette édition est Jashim Salam, photographe du Bangladesh, qui a capturé une image poignante à l’iPhone 7.

Prise à Ukhiya, au Bangladesh, son cliché montre des enfants rohingyas en train de regarder un film de sensibilisation sur la santé et l’assainissement près du camp de réfugiés de Tangkhali. Une image forte, qui montre que le téléphone peut aussi être un outil fidèle du photojournaliste.

D’autres photos ont tapé dans l’œil du jury, comme celle d’une "baiana" en vêtements traditionnels à Salvador de Bahia prise par Alexandre Weber qui a raflé le prix de "photographe de l’année 2018" ou encore celle d’un petit garçon avec un poisson devant son œil, capturé par Huapeng Zhao en Chine. Des images très différentes les unes des autres, qui montrent qu’il y a de nombreuses manières d’utiliser ces nouveaux appareils toujours à porter de main. En espérant que ces images vous donnent des idées. Vous pouvez déjà vous inscrire pour l’année prochaine.

Première place, photographe de l’année. Baiana en bleu et jaune, Brésil, 2018 "La photo a été prise à Salvador de Bahia, au Brésil, spontanément, après le passage d’un camion. La femme avec des vêtements traditionnels d’une "baiana", s’occupait du camion, pendant sa pause de travail. " © Alexandre Weber

Deuxième place photographe de l’année. Les yeux dans les yeux, Chine, 2018. "J’ai rencontré ce garçon en marchant au bord de la mer. Quand j’ai essayé de prendre une photo de lui, il a mis le poisson qu’il a attrapé devant son œil. " © Huapeng Zhao

Troisième place photographe de l’année. Je veux jouer, 2018, Myanmar."Un jeune garçon qui a perdu sa jambe regardait ses amis jouer au football, et il a dit qu’il voulait jouer au football s’il le pouvait." © Zarni Myo Win

Première place catégorie "Abstrait". Australie, 2018. "Je cherchais à prendre des photos dans un espace industriel plutôt encombré et désordonné. Comme je suis devenu plus frustré par le manque d’images intéressantes, mon œil aiguisé sur de plus petits détails. Cette image en noir et blanc, simple et frappante des restes de carton a abouti." © Glenn-Homann

Première place catégorie "Animaux". États-Unis, 2018. "Django est un Terrier du Temple de Shaolin, né et élevé dans un monastère bouddhiste dans la province du Hunan en Chine. Django aime faire de longues promenades sur la plage et écouter Miles Davis." © Robin Robertis

Première place catégorie "Architecture". Déchaînement, Italie, 2018. "Une rampe d’escalier de Rome sur la Via Allegri."

Première place catégorie "Enfants". La Fureur de jet, Canada, 2018. "Ma fille portait son justaucorps de ballet et elle pulvérisait ses frères et sœurs et elle-même." © Melisa Barrilli

Première place catégorielle "Fleurs" Lumière, États-Unis, 2018. "Je me garais pour faire mon épicerie hebdomadaire et j’ai vu la lumière incroyable sur le mur et les fleurs". © Alison Helena