En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile n°1. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

Godox lance un boîtier pour contrôler plusieurs flashs depuis son smartphone

En permettant de synchroniser plusieurs flashs via son smartphone, la marque Godox ouvre de nouvelles perspectives pour la photographie mobile.

© Unsplash/Alexander Dummer

Si les fabricants de téléphones développent des systèmes de prise de vues de plus en plus poussés, mettant souvent l’image au cœur de leurs recherches, les flashs intégrés des smartphones composés d’une ou deux led, restent tout de même limités : impossibilité de le déporter, de jouer sur la direction de la lumière ou encore d’en moduler la puissance. Ces contraintes imposent aux photographes un éclairage de face, assez directionnel, ou nécessitent de bricoler d’autres systèmes plus ou moins complexes pour avoir un rendu plus qualitatif, comme l’a récemment fait Philippe Echaroux.

Pour permettre une meilleure gestion de la lumière artificielle, la marque Godox vient de sortir un petit boîtier sans fil, le Godox A1, qui sert de flash et permet aussi à votre téléphone de contrôler d’autres sources lumineuses en même temps. Comme tout flash professionnel, le petit boîtier dispose de nombreux réglages et possède différentes puissances. Toutefois, ce qui nous intéresse surtout, c’est qu’il permet de piloter d’autres flashs – cobra ou packs – et offre ainsi la possibilité de shooter avec un éclairage studio, depuis son téléphone. Si d’autres outils de synchronisation ont tenté leur entrée sur le marché — comme ici sur Kickstarter —, aucune marque ne s’est véritablement installée pour le moment. En permettant de synchroniser plusieurs sources lumineuses, le boîtier signe la fin de l’éternel éclairage de face sur smartphone et ouvre le champ des possibles en matière de photographie mobile.

© Godox