En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile n°1. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

Facebook teste une nouvelle fonctionnalité pour empêcher le vol de photos de profil

Pour empêcher le vol de photos, Facebook a développé une nouvelle fonctionnalité en Inde afin de permettre aux utilisateurs d’avoir un meilleur contrôle sur leurs photos de profil.

Le vol de photos de profil, qui permet aux usurpateurs de se créer une fausse identité sur Facebook, a pris une trop grande ampleur au fil des années, particulièrement sur les sites de rencontres comme Tinder, Happn, Grindr ou encore Once. Soucieuses de ce qui pourrait arriver à leurs photos, certaines personnes choisissent donc de ne pas en partager sur Internet.

Dans le but de trouver une solution fiable pour éviter ce genre de fraude, Facebook a mis en place une nouvelle fonctionnalité, effective en Inde, qui permet d'avoir un meilleur contrôle sur ses photos et de se protéger des dangers d'Internet. Sur le site Facebook News, nous pouvons lire : 

"Une partie de notre objectif, dans la création d'une communauté mondiale, est de comprendre les besoins des personnes qui utilisent Facebook dans des pays spécifiques et de mieux les servir. En Inde, nous avons entendu dire que les gens veulent plus de contrôle sur leurs photos de profil, et nous avons travaillé au cours de ces dernières années pour comprendre comment nous pouvons les aider." 

Un système qui pourrait s'appliquer dans d'autres pays

Les internautes qui pourront profiter de cette protection verront un bouclier et un cadre bleu s'ajouter à leur photo de profil. Cela empêchera toute autre personne de copier, de partager ou encore de faire un screenshot de l'image – cependant, cette dernière pratique n’est disponible que sur Android, en Inde.

Pour cela, l'entreprise a collaboré avec Jessica Singh, une illustratrice australienne basée à Berlin, qui a élaboré des motifs indiens que les utilisateurs peuvent intégrer à leurs photos : "Si quelqu'un suspecte qu'une photo marquée d'un de ces motifs est utilisée à mauvais escient, il peut le signaler à Facebook et nous utiliserons ce motif pour mieux déterminer si cette image devrait être supprimée ou non du réseau."

Cet usage n’est, pour l’instant, praticable qu’en Inde, et fait suite à de nombreuses plaintes et demandes d’utilisateurs souhaitant avoir un meilleur contrôle sur leurs photos. Néanmoins, ce nouveau mode de protection n’est pas sans faille : il réduit les risques de 75 %, mais ne les efface pas complètement pour autant. Toutefois, les tests ont montré des résultats positifs, ce qui encourage le réseau social à l’appliquer dans d’autres pays très prochainement. 

i'm quite cheesy sometimes.