Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile n°1. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

Pourquoi Google a supprimé le bouton "voir l’image" de son moteur de recherche de photos

Une petite avancée dans le domaine de la photo, puisque, pour favoriser la protection de la paternité d’œuvres, Google Images supprime son bouton "voir l’image".

Internet, les réseaux sociaux et l’arrivée du numérique ont permis à de nombreux photographes d’émerger, de partager leurs travaux, de trouver des clients et de faciliter les échanges. Toutefois, cette dématérialisation a aussi entraîné son lot de contraintes puisque le vol d’images est devenu une véritable problématique : en un clic, il est possible d’enregistrer le travail de quelqu’un et de l’utiliser.

En permettant de trouver des images avec un mot-clé, les moteurs de recherche ont accéléré ce problème, si bien que médias, entreprises et anonymes ont parfois fait usage d’images trouvées sur Internet sans se demander s’ils avaient le droit de le faire.

Google, qui possède le moteur de recherche d’images le plus utilisé, vient alors d’annoncer que le fonctionnement de Google Images allait changer : le bouton "voir l’image", qui permettait de visionner l’image dans sa résolution maximale dans un onglet à part entière, va disparaître.

Traduction : "Aujourd’hui, nous lançons quelques modifications sur Google Images pour aider les utilisateurs et les sites Internet utiles à se connecter. Ça inclura la suppression du bouton 'Voir l’image'. Le bouton 'Consulter' reste, les utilisateurs pourront ainsi voir les images dans leur contexte sur la page Web en question."

Lorsque vous voudrez voir l’image en plus grand, il vous faudra cliquer sur "consulter" et vous tomberez directement sur le site qui héberge l’image. Les diffuseurs de la photo verront donc leur trafic s’accroître, et cette redirection peut permettre aux internautes de retrouver plus facilement l’auteur de l’image.

Par la même occasion, le géant vient de signer un contrat avec Getty Images – qui avait pourtant porté plainte contre Google deux ans plus tôt – pour donner plus de visibilité aux informations liées au droit d’auteur et mettre à disposition des images du catalogue de la banque d’images.

Bien évidemment, cette modification n’aura rien de révolutionnaire : elle n’empêchera pas les internautes de continuer à enregistrer les photos qu’ils trouveront sur Internet s’ils le souhaitent. Ils devront simplement faire un ou deux clics en plus – ou une capture d’écran. La redirection vers les sites Web devrait entraîner une hausse des statistiques pour de nombreux sites. Même si certains pourront profiter de ce trafic en affichant des publicités, au vu du nombre d’adblockers installés, les revenus générés n’atteindront pas des sommes mirobolantes.

La modification du plus célèbre des moteurs de recherche ne va pas régler le problème du vol d’images, ni permettre de trouver de nouvelles manières de payer les photographes, mais on peut noter une évolution positive au profit des photographes qui, sur le long terme, pourra peut-être changer nos usages.