En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile n°1. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!
Exemple d'une "hashtag story".

Sur Instagram, vous pouvez désormais archiver vos photos et consulter des stories personnalisées

Ce mardi 23 mai, Instagram a annoncé ses nouvelles mises à jour qui, grande surprise, s’inspirent encore largement de Snapchat (ça commence à devenir lassant, non ?).

Exemple d'une "location story".

Exemple d’une "location story".

Après les filtres animés et l’envoi de messages et photos éphémères, Instagram continue de prendre exemple sur l’application préférée des préadolescents. Les mises à jour se font légion sur la plateforme dédiée à la photo depuis quelques semaines. Hier, le Blog Instagram a annoncé ses nouvelles fonctionnalités, disponibles sur l’onglet "Explorer" et sur les comptes personnels de chaque utilisateur.

Les stories

L’application rachetée par Mark Zuckerberg en 2012 proposait déjà dans son onglet "Explorer" de découvrir les photos et vidéos d’utilisateurs auxquels nous n’étions pas abonnés, grâce à un algorithme basé sur nos likes précédents et sur les comptes suivis. Les développeurs avaient ensuite mis en place la possibilité pour les instagrameurs de partager photos et vidéos de façon éphémère (pendant 24 heures) à leurs abonnés, un calque parfait des stories qui ont somme toute fait le succès de Snapchat. Instagram a maintenant décidé de mélanger ces deux fonctionnalités en créant les stories généralisées qui combinent localisations et centres d’intérêt.

  • Les "location stories"

L’équipe d’Instagram sélectionne des stories publiques parmi toutes celles qui ont été postées en localisant, par exemple, la ville de Marseille. Ces stories deviennent visibles pour tous les Marseillais et touristes de passage (ainsi que ceux qui recherchent la ville de Marseille sur l’application) dans l’onglet "Explore". De la même façon que Snapchat propose parfois à ses utilisateurs d’envoyer leurs vidéos prises dans une ville en particulier ou lors de certains événements (matchs de foot, diplômes, etc.), Instagram rassemble les images prises dans un même endroit, proposant ainsi un tableau peint à plusieurs mains d’un même lieu :

"Vous verrez un cercle supplémentaire en haut de votre barre 'Explorer', proposant les stories de ce qui se passe autour de vous. Ces stories proviennent de personnes qui ont utilisé des stickers de localisation. Vous pouvez aussi rechercher n’importe quel lieu dans le monde, et vous verrez un cercle de stories correspondant à ce lieu."

Pas d’inquiétude cependant, si vous ne souhaitez pas que votre vidéo géolocalisée apparaisse dans une des stories généralisées générées par Instagram, vous pouvez décider de la cacher à votre ville, comme le montre l’exemple ci-dessous avec New York.

Exemple de refus de participation à une "location story".

Exemple de refus de participation à une "location story".

  • Les "hashtag stories"

Si toutefois ce n’est pas votre ville qui vous intéresse, mais plutôt la bonne bouffe, vous pouvez partir à la recherche de hashtags tels que #foodporn ou #onthetable, et l’application vous proposera une story rassemblant les images qui ont été postées avec le hashtag susmentionné. Une bonne façon de découvrir des photos du bout du monde sur un sujet donné.

Exemple d'une "hashtag story".

Exemple d’une "hashtag story".

L’archivage de photos

Grande nouveauté, Instagram propose désormais une nouvelle fonction qui n’est pas directement un copier-coller de Snapchat (quoique). Si, comme la génération Z, vous souhaitez ne faire apparaître qu’un nombre limité de photos sur votre compte, vous n’êtes pas obligés de supprimer définitivement les images qui n’auraient pas reçu assez de likes à votre goût.

Maintenant un bouton "Archiver" s’affiche lorsque vous cliquez sur le bouton d’option en haut à droite de vos photos. Ainsi, vous pouvez cacher de votre feed certaines images que vous ne voulez plus montrer, et les republier tout aussi facilement si vous changez d’avis.

Encore une fois, Instagram se rapproche de plus en plus du modèle des réseaux sociaux à la Facebook, régi par les interactions en continu, s’éloignant de plus en plus du simple partage de photos plus ou moins arty.

Exemple d'archivage de photos sur un compte.

Exemple d’archivage et de republication d’une photo sur un compte.