En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile n°1. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

Muni de son smartphone, Ebrahim Noroozi raconte l’Iran d’aujourd’hui

Le photographe natif de Téhéran Ebrahim Noroozi documente l’Iran et la vie de ses habitants à travers des images variées qu’il poste sur son compte Instagram.

Traduction: "Des Iraniennes font la queue devant une station de vote lors de l’élection de l’Assemblée parlementaire à Qom, ville située à 125 kilomètres au sud de Téhéran, en Iran. #iran #election"

À même pas 40 ans, Ebrahim Noroozi jouit déjà d'une renommée internationale. Son travail, entre son Iran natal, l’Inde ou encore l’Afghanistan, s’est retrouvé imprimé sur les pages de revues prestigieuses telles que le New York Times, le Time et le Washington Post.

Fort heureusement, le photographe est aussi présent sur les réseaux sociaux. Sur son compte Instagram, il partage ses photos, exclusivement prises à l’aide de son mobile, documentant le quotidien des hommes et des femmes qui peuplent l’Iran.

Dans la capitale autant que dans les provinces, le photographe immortalise les grandes histoires des habitants, tout comme les petites. C’est ainsi que l’image de la foule solennelle de fidèles se rassemblant pour les prières du ramadan côtoie celle de cette vieille dame qui passe ses journées postée devant sa maison, pour faire passer le temps.

Ses photos, qu’il légende de façon très simple et informative, offrent un regard frais sur ce pays à l’histoire millénaire et à la culture riche, qui méritent d’être étudiées à travers plusieurs prismes. Le compte Instagram d’Ebrahim Noroozi, qui pose un regard sans complaisance sur l'Iran actuel, est un bon moyen de s’y plonger.

Traduction : "Un Iranien profite du lac Urmia, près d’Urmia, au nord-ouest de l’Iran. Les espoirs de survie du lac salé d’Urmia ont été ravivés après les pluies. #iran #urmia #lake #urmialake #iphoneonly"

Heidar Javadi, 39, a bathhouse worker, massages a man at the Setareh traditional public bathhouse in Yazd, Iran. #iran #documentaryphotography

Une publication partagée par Ebrahim Noroozi (@ebrahimnoroozi) le

Traduction : "Heidar Javadi, 39 ans, employé des bains publics, masse un homme aux bains traditionnels de Setareh à Yazd, en Iran. #iran #documentaryphotography"

#ardabil #iran

Une publication partagée par Ebrahim Noroozi (@ebrahimnoroozi) le

#shrine #tehran #iran #iPhone photography

Une publication partagée par Ebrahim Noroozi (@ebrahimnoroozi) le

Iranian men smoke water pipe in a traditional cafe in Bijar, west of the capital Tehran, Iran./ #iran #documentaryphotography #iphoneonly

Une publication partagée par Ebrahim Noroozi (@ebrahimnoroozi) le

Traduction : "Des hommes iraniens fument la chicha dans un café traditionnel de Bijar, à l’ouest de Téhéran, en Iran. #iran #documentaryphotography #iphoneonly"

#shrine #women #tehran #iran #iPhone photography

Une publication partagée par Ebrahim Noroozi (@ebrahimnoroozi) le

Traduction : "Une femme chiite iranienne se couvre de boue lors des rituels de l’Ashoura afin de célébrer l’anniversaire de la mort de l’imam Hussein, le petit-fils du prophète de l’islam, Mohammed, à Bijar, à l’ouest de Téhéran, en Iran. Hussein, un des saints les plus appréciés de l’islam chiite, a été tué lors d’une bataille au VIIe siècle, à Karbala, en Irak. #iran #mourner #ashoura #iphoneonly"

Traduction : "Une femme âgée de la campagne s’assoit à côté de sa maison chaque jour. C’est devenu pour elle le seul moyen de faire passer le temps depuis de nombreuses années. #iran #documentaryphotography"

Traduction : "Des fidèles iraniens récitent des versets du Coran, le livre saint de l’islam, durant le mois de ramadan au sanctuaire du saint Mohammad Helal Ibn Ali à Aran Va Bidgol, à 250 kilomètres au sud de Téhéran, en Iran. Les musulmans du monde entier célèbrent le ramadan, un mois de jeûne durant lequel les fidèles s’abstiennent de manger, de boire et d’assouvir d’autres plaisirs du lever au coucher du soleil. #iran #ramadan #iPhoneonly"

#ardabil #iran

Une publication partagée par Ebrahim Noroozi (@ebrahimnoroozi) le

An Iranian snowboarder trains at Dizin Ski Resort some 72 kilometers (45 miles) north of the capital #Tehran , #Iran.

Une publication partagée par Ebrahim Noroozi (@ebrahimnoroozi) le

Traduction : "Un snowboarder iranien s’entraîne à la station de ski de Dizin, à 72 kilomètres au nord de la capitale. #Tehran #Iran."