En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile n°1. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

Instagram veut mettre fin aux faux likes et punir l’achat de followers

Pour devenir à tout prix des stars d’Instagram, certains n’hésitent pas à payer pour obtenir de faux likes. Le réseau social sévit.

instagram-attaque-faux-influenceurs-bot-640x400

Alors qu’on vous parlait il y a quelque temps de la nouvelle fonctionnalité que Facebook est en train de tester en Inde pour éviter la propagation des faux profils et les usurpations d’identité, voici que sa filiale, Instagram, veut renforcer sa sécurité en allant à la chasse aux faux influenceurs.

En 2014, Instagram a commencé à faire le tri en localisant, désactivant et supprimant les faux comptes et les bots (sorte d’assistants numériques qui exécutent les tâches demandées ou qui permettent d’accéder à un service). Rappelez-vous, cette pratique a même coûté plus d’un million d’abonnés à Justin Bieber, Ariana Grande ou encore Kim Kardashian (comme s’ils en avaient besoin…). Cependant, en dépit de ces mesures, les faux influenceurs continuent à se propager sur le site.

De faux followers et des tonnes de likes pour quelques sous

instag

Qu’est-ce qui différencie un faux influenceur d’un vrai ? Un faux influenceur est celui qui, pour gagner en visibilité ou pour booster des contrats de publicité passés avec des marques, n’hésitera pas à aller acheter de faux commentaires, likes ou encore followers.

Tout ça pour une modique somme allant de 5 à 10 euros par mois et en faisant appel à des sites comme Instagress, Instaplus ou encore Peerboost. Instagram a décidé de réagir en bloquant ces sites qui violent les conditions d’utilisation.

Ci-dessous, on a un exemple de deux fils de commentaires. Sur la gauche, il s’agit d’authentiques personnes formulant des phrases normales et compréhensibles, tandis que sur la droite, les commentaires abusent de hashtag ou d'émojis qui n’ont absolument rien à voir avec la photo :

instagram-faux-influenceurs-bot-e1499176060554

Néanmoins, pour ce qui est des faux influenceurs, la sanction peut s’avérer bien plus lourde. En effet, si vous vous engagez dans ce genre de pratiques, vous prenez le risque de voir votre compte définitivement supprimé. Si au contraire, vous vous en méfiez, il existe sur Internet des outils comme SocialBakers qui vous permettent de distinguer les vrais des faux followers.

i'm quite cheesy sometimes.