Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile n°1. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

En jouant avec l’esthétique Web, John Yuyi s’interroge sur notre rapport aux réseaux sociaux

À travers ses collages détonnants postés sur Instragram, l’artiste porte un regard critique sur notre usage du Web.

John Yuyi est une artiste taïwanaise de 27 ans, actuellement domiciliée à New York. Après avoir étudié la peinture traditionnelle chinoise, fait des études de mode à l’université Shih Chien de Taipei et lancé sa propre ligne de maillots de bain, c’est surtout le statut d’artiste qu’elle a décidé de convoiter.

Irrévérencieuse et polyvalente, John Yuyi n’a pas voulu s’enfermer dans un domaine précis et souhaite s’exprimer quel que soit le medium. C’est notamment sur Instagram qu’elle a décidé de prendre la parole. Après sa série photo venant critiquer la censure du réseau social sur les tétons féminins, elle poste aujourd’hui des images qui nous questionnent sur notre rapport aux réseaux sociaux.

Pour cela, elle a collé des décalcomanies à l’effigie d’interfaces de réseaux tels que Twitter, Facebook, Instagram ou Tinder sur le visage de modèles qu’elle a ensuite photographiés. Une mise en abyme savoureuse qui nous interroge intelligemment sur la culture de masse, l’addiction aux réseaux sociaux ou encore le narcissisme. D’ailleurs, tout comme une grande majorité des millennials, l’artiste se déclare elle-même totalement hypnotisée par les réseaux.

Jouer avec l’esthétique Web

Toutefois, ses visages marqués de pouce en l’air et de logos ne restent pas virtuels et s’incarnent aussi dans le réel, puisque l’artiste vient d’inaugurer sa première exposition personnelle dans une galerie new-yorkaise. Une consécration pour la Taïwanaise, qui a exprimé sa joie à i-D :

"Pour moi, cette exposition solo, c’est un rêve devenu réalité. Je viens de nulle part, je n’avais rien. Je n’aurais jamais pensé arriver si loin. Depuis peu, j’ai vraiment l’impression de vivre dans un épisode de Black Mirror et d’être un personnage de fiction évoluant dans la matrice des réseaux sociaux. Ce que voient les gens de moi à travers mon travail en ligne et le personnage que je crée sur les réseaux sociaux est très différent de qui je suis en réalité. J’ai envie de donner vie à toutes ces facettes dans un seul et même espace."

Un travail à la frontière entre mode, photographie et art contemporain, qui exploite avec intelligence l’iconographie de notre culture Web. Sans être moralisatrice, elle porte un regard critique et juste sur nos usages quotidiens.

Vous pouvez retrouver le travail de John Yuyi sur son compte Instagram et son site personnel.