En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile n°1. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!
feature-metro

Les Parisiennes qui lisent dans le métro immortalisées pour un projet photo

Avec son téléphone, Audrey Siourd photographie les femmes qui lisent dans le métro. Une manière de mettre à l'honneur la littérature et de rendre les heures de trajets plus agréables. 

Quand on pense au métro, on imagine un wagon bondé, un passager qui prend trop de place ou encore un voisin qui tapote sur son téléphone. Et pourtant, avec son projet photo, Audrey Siourd est capable de nous montrer une facette bien plus positive de ce moyen de transport. En effet, la jeune femme, qui travaille dans le domaine de l'édition, a décidé d'immortaliser avec son téléphone les passagères du métro durant leur lecture. Comme le relate le site Livre Hebdo, l'idée du projet lui est venue dans les transports, lors d'un trajet ordinaire :

"Une femme aux cheveux carmin s’est assise en face de moi dans le métro et a ouvert un livre. Quelque chose de puissant émanait d’elle. Une force dans sa concentration m’a captivée. Elle semblait indifférente au brouhaha alentour. J’ai eu envie de la photographier. Le lendemain, une autre lectrice s’est installée près de moi. Le surlendemain, une autre encore. L’idée de faire une série de portraits de femmes lisant dans le métro est devenue une évidence."

Depuis presque trois ans, Audrey Siourd photographie discrètement les passagères qu'elle croise sur son chemin. Ses images prises au smartphone sont parfois floues ou mal cadrées mais témoignent d'une véritable instantanéité. En capturant ces clichés sur le vif, Audrey Siourd documente à sa façon le quotidien de ces Parisiennes.

Au coin d'un siège, entre deux barres métalliques ou sur un strapontin, ces femmes semblent être totalement absorbées par les œuvres qu'elles lisent. De par son caractère immersif, la littérature peut aisément extraire le lecteur de son environnement, aussi hostile soit-il, et c'est d'ailleurs ce qui est mis en lumière subtilement à travers ce projet photo.

S'évader grâce à la littérature

C'est d'ailleurs cette capacité à s'évader qui fascine la créatrice du projet, comme elle l'explique au site Le Bonbon : "Cela m'émouvait de voir ces filles plongées dans ces livres, complètement déconnectées de la rame." L'auteure du projet souhaitait par la même occasion montrer qu'au-delà d'une contrainte, ces minutes de métro pouvaient aussi être un moment agréable. Elle déclare d'ailleurs affectionner ce transport en commun, qu'elle a tenté de mettre en valeur à travers cette série : "Moi, j'aime le métro. Et je pense que dans mes photos, on le voit."

Pour aller encore plus loin, Audrey Siourd a même décidé de proposer une bande-son pour accompagner ses images, travail qui mélange musique d'ambiance, lecture de textes et morceaux originaux. Ce projet intitulé Les Liseuses de bonne aventure est exposé jusqu'à 5 mars prochain à la galerie de la Villa des Arts à Paris.

Les Liseuses de bonne aventure à la Villa des Arts, jusqu'au 5 mars 2017.