En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile n°1. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

La photographie de rue sous l’œil aiguisé de Rudy Boyer

Photographiant quotidiennement les artères du Sud de la France, Rudy Boyer nous livre des clichés clairs-obscurs pleins de vie.

Quand il ne travaille pas en tant que responsable de laboratoire d’analyses de béton dans le domaine du bâtiment, Rudy Boyer photographie la rue. S’astreignant à l’exercice depuis 2013, le Niçois a développé en quelques années un style soigné et élégant. Domptant habilement la lumière et peignant avec les ombres, le photographe prend ses images sur le vif, mais affiche une maîtrise léchée. Le mobilier urbain en décor récurrent de son univers, Rudy Boyer immortalise les petits détails qu’ils remarquent dans l’espace public, son terrain de jeu privilégié. Pour travailler son regard, il puise son inspiration aussi bien chez certains grands photographes que sur Internet. Il explique au site Street photography in the world :

"Il est vrai que récemment, beaucoup de photos prises par Saul Leiter m’ont touché, surtout son travail en couleur. Néanmoins, ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. Il y a beaucoup de photographes sur les réseaux sociaux dont j’admire le travail."

Autodidacte, il préfère de loin les forums dédiés à la photographie de rue aux mondanités des vernissages. Pour lui, la photographie n’a pas vocation à devenir un projet professionnel, mais surtout à être une échappatoire, animée par la passion. S’il ne fait pas de plans de carrière, le travail de Rudy Boyer a pourtant déjà été remarqué, exposé à Menton en 2015 et sélectionné pour le prix les Zooms de la photographie 2017, à l’occasion du Salon de la photo. Loin des comptes Instagram vus et revus, il capture avec sensibilité le quotidien du Sud de la France. Ses images pleines de vie allient avec aisance lumière contrastée et composition dynamique.