En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile n°1. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

Shiftcam, la coque multi-objectifs qui ouvre le champ des possibles

La coque de votre téléphone ne vous sert plus seulement à le protéger, mais aussi à améliorer vos prises de vues.

© Shiftcam

L’arrivée des smartphones a ouvert un nouveau marché fleurissant, celui des accessoires pour téléphone. Décorations, mini-objectifs clipables, filtres, protections, perches à selfies et même coques spécialement prévues pour une demande en mariage connectée, on a l’impression d’avoir vu un peu tout et surtout n’importe quoi.

Cependant, un accessoire a réussi à attirer notre attention : Shiftcam, une coque pour téléphone, qui permet de glisser un nouvel objectif devant la lentille de son appareil, afin d’élargir le champ des possibles de la photographie mobile. Toujours sur votre téléphone, la coque possède un système de glissière qui vous permet de positionner quand vous le souhaitez un autre objectif devant la lentille intégrée.

La coque vous permet alors deux options : emporter un jeu de 6 objectifs, peu encombrants — un fisheye 180°, un grand-angle 120°, deux objectifs macro et deux téléobjectifs, ou alors de choisir un autre objectif parmi les 6 autres optiques plus volumineuses, montables une par une sur la glissière.

Nous n’avons pas eu l’occasion de tester le produit, qui est tout juste en phase de lancement sur Kickstater, mais il nous semble plus robuste et convaincant que les multiples objectifs clipables déjà commercialisés sur le marché. Côté prix, les premiers modèles débutent à 49 dollars (environ 40 euros), ce qui reste plutôt abordable, et peut donc nous faire douter de la qualité des optiques.

Quoi qu’il en soit, si ces systèmes d’optiques interchangeables se démocratisent, le potentiel de la photographie mobile pourrait exploser puisqu’il reste aujourd’hui limité par la contrainte optique de l’appareil. Affaire à suivre.

© Shiftcam

Pour en savoir plus sur Shiftcam, consultez leur campagne Kickstarter.