À travers "24H Hong Kong", Karl Hab pose un regard poétique sur la mégapole chinoise

Après Los Angeles, c’est la ville de Hong Kong qui a conquis le cœur du photographe Karl Hab.

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

Après 24H Los Angeles, son premier ouvrage, le photographe parisien Karl Hab nous présente aujourd’hui 24H Hong Kong et nous emmène à ses côtés pour suivre son parcours photographique à l’affût des éclats saillants de la ville.

Passionné d’aviation et de voyages, il est régulièrement en vadrouille aux quatre coins du globe. Son compte Instagram en témoigne, près de 15 000 abonnés suivent ses pérégrinations visuelles mêlant culture urbaine, mode et, bien sûr, voyages. Le travail de Karl Hab est au croisement de différents univers et se reconnaît à l’utilisation de tons délicats et harmonieux.

Rien ne semble laissé au hasard dans ses images. La rigueur est de mise. C’est dans cette précision esthétique que Karl Hab a choisi le graffeur new-yorkais Futura 2000 pour écrire la préface de son dernier livre, 24H Hong Kong.

Jungle urbaine

À travers ses photos cotonneuses, Karl Hab rend hommage à la beauté urbaine, sous toutes ses formes. La démarche du photographe est de dévoiler l’harmonie visuelle d’une grande ville qui échappe bien souvent à la majorité de ses habitants et touristes.

Il a la volonté de capturer l’élégance timide de ces paysages citadins aux allures parfois austères. Ainsi, on se laisse charmer par les taxis rouges de Hong Kong, les terrains de baskets aux tons pastel, les façades de néons multicolores et autres délices locaux que ce livre offre avec beaucoup de finesse.

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

C’est d’abord la géométrie de l’architecture hongkongaise qui a séduit le photographe parisien. Des volumes et des lignes qui ont nourri son inspiration durant tout le voyage. C’est donc à la poursuite de ces différentes formes de beauté que Karl Hab est parvenu à encapsuler la poésie de cette jungle urbaine.

Interculturalité et luminosité

L’interculturalité de Hong Kong est au centre de son travail. Le photographe a mis l’emphase sur la dimension humaine et la routine quotidienne des habitants, dans toute leur diversité. Son regard n’a cessé d’explorer toutes les richesses esthétiques de la ville. Son amour pour l’Asie l’a poussé à observer les moindres détails qui passaient sous ses yeux, du sol jusqu’au ciel.

Tout comme dans son premier livre et en référence à la notion de "24 heures", l’assemblage des images respecte l’ordre chronologique des prises de vues afin de reconstituer la progression chromatique de la lumière au fil des heures. Au fil des 196 pages de 24H Hong, on suit le changement de la lumière, du matin jusqu’au soir.

L’ouvrage est conçu comme une succession de paysages urbains aux tons doux qui se déclinent au fil de la lecture. Le regard poétique de Karl Hab nous offre une nouvelle image de la ville de Hong Kong, souvent associée à des stéréotypes de mégapole chaotique, étouffante et bruyante.

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

© Karl Hab, photo extraite de son livre 24H Hong Kong

Le livre 24H Hong Kong est en vente ici. Vous pouvez suivre Karl Hab sur son compte Instagram.