En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Un guide du street art recense les meilleurs œuvres et spots de Paris et sa banlieue

Vous les croisiez par hasard au détour d’une rue, sur un pilier, dans une impasse isolée ou sur un rideau métallique. Les œuvres de street art ont maintenant leur guide dédié.

© OJI, quai de la Marne

Depuis les années 1980, les œuvres de street art se sont disséminées sur les murs de Paris et de sa banlieue, façon jeu de piste coloré. Qu’elles soient monumentales ou fondues dans le décor urbain, on les déniche avec une bonne dose de chance, beaucoup de marche et les yeux grands ouverts.

L’auteure passionnée du blog Wonder Brunette, Stéphanie Lombard, et le journaliste Simon Hoareau ont fait de cette chasse aux trésors leur spécialité. À l’affût, baskets aux pieds et le nez en l’air, ils ont sillonné les rues de la capitale jusqu’à Montreuil et Vitry-sur-Seine, en quête de pépites graphiques.

Leurs trouvailles sont aujourd’hui regroupées dans le Guide du street art à Paris, la bible pop de l’art urbain parisien. Dans ses pages, neuf itinéraires vous emmènent à la rencontre des pionniers du street art, comme Jef Aérosol, M. Chat, Obey, et de ses nouvelles recrues, Toqué Frères, Vinie, ou TocToc.

Pour Cheese, les deux auteurs partagent cinq de leurs street artists et spots préférés à retrouver dans le guide, pour se mettre en bouche avant de se mettre en jambes.

Joachim Romain

© Joachim Romain, canal Saint-Denis

Le lieu : canal Saint-Denis.

L’artiste : Joachim Romain.

On vous le conseille parce que : très sensible à la photographie, son travail nous a forcément interpellés, avec ces portraits qui émergent au milieu de la découpe d’affiches publicitaires. D’ailleurs, cette base lacérée, que l’on retrouve dans ses créations, permet d’identifier immédiatement son style.

Bordalo II

© Bordalo II, rue du Chevaleret

Le lieu : rue du Chevaleret.

L’artiste : Bordalo II.

On vous le conseille parce que : se réapproprier des déchets et les transformer en œuvre, il l’a fait ! Tout ça pour véhiculer un message important sur la pollution… Le résultat reste toujours étonnant.

Seth

© Seth, place de la Commune

Le lieu : place de la Commune.

L’artiste : Seth.

On vous le conseille parce que : très présent dans les 5e et 13e arrondissements, cet artiste parisien réalise des œuvres poétiques autour de l’enfance. Les jeunes personnages qu’il représente évoluent dans un environnement tantôt onirique tantôt inquiétant.

Jo Di Bona

© Jo Di Bona, le M.U.R Oberkampf

Le lieu : le M.U.R Oberkampf.

L’artiste : Jo Di Bona.

On vous le conseille parce que : cet artiste français est à l’initiative d’une nouvelle technique : le Pop Graffiti. Cette dernière consiste à allier des collages et du graffiti sur fond de culture pop. Le résultat coloré attire tout de suite le regard.

David Petroni

© David Petroni, le M.U.R Oberkampf.

Le lieu : le M.U.R Oberkampf.

L’artiste : David Petroni.

On vous le conseille parce que : cet artiste argentin met à l’honneur les formes géométriques et les couleurs sur des surfaces parfois monumentales (des ponts, des façades entières d’immeubles…). Le résultat dénote dans le paysage urbain.

Et un florilège d’autres œuvres à découvrir dans le guide :

© Joël Merino, bassin de la Villette

© Espion, rue Barbès

© Zabou, rue des Cinq-Diamants

© Carlos Callizo, rue Oberkampf

La couverture du guide, aux éditions Alternatives.

Ces images sont à retrouver dans le Guide du street art à Paris, aux éditions Alternatives.

Culturophile pratiquante.