Ce photographe a transformé sa montre en appareil photo miniature

Dans la vie, il y a ceux qui se contentent d’acheter un reflex basique et ceux qui, comme Alireza Rostami, créent leur propre appareil photo de toutes pièces.

© Alireza Rostami

Que faire lorsque l’on met la main sur un appareil photo cassé et qu’on ne sait pas quoi en faire ? Alireza Rostami, lui, a la solution. L’artiste iranien s’est emparé de son Chinese Seagull TLR, un appareil vintage (hors d’usage), et l’a recyclé en montre capable de capturer des clichés en noir et blanc. Il a dû faire preuve d’ingéniosité pour fusionner les mécanismes des engins, mais le résultat valait clairement la peine. Ce tour de force n’a cependant pas dû être particulièrement ardu pour le principal intéressé, qui nous avait déjà bluffés avec son bokeh homemade il y a quelque temps.

Étape par étape, le photographe est parvenu à créer cet accessoire improbable. Pour commencer, il a démonté son appareil désuet pour en extraire la lentille et l’obturateur, afin de les fixer sur le bracelet d’une montre. La suite, on la devine : Alireza Rostami a découpé du papier photo de façon à ce qu’il puisse être inséré à l’arrière de l’outil customisé. Il n’y a plus qu’à capturer un premier cliché : pour cela, il suffit d’enclencher le timer de la montre qui, à un moment donné, activera l’obturateur. Et c’est ainsi qu’on obtient une montre photo DIY du futur !

Bon, par contre, on ne va pas se mentir : les photos prises par cet engin miracle pourraient difficilement figurer dans une expo tant elles sont minuscules. Une fois développées, ces dernières tiennent entre deux doigts d’une main et prennent des airs de clichés monochromes rétro, comme si elles représentaient une époque révolue. En bref, c’est le trick parfait pour impressionner ses potes féru·e·s de photographie, si tant est qu’on soit un minimum bricoleur·se.

© Alireza Rostami

© Alireza Rostami

© Alireza Rostami

© Alireza Rostami

© Alireza Rostami

© Alireza Rostami