En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Avec #MeAt14, des femmes postent des photos d’elles à 14 ans pour sensibiliser au consentement sexuel

Sur Twitter et Instagram, les femmes se mobilisent pour sensibiliser à la notion de consentement sexuel les jeunes et les moins jeunes à travers le hashtag #MeAt14.

En postant sur la Toile des photos d’elles âgées de 14 ans, des femmes veulent sensibiliser au consentement sexuel. D’après Cheek Magazine, c’est l’avocate américaine Catherine Lawson qui a lancé le 10 novembre ce mouvement, lequel prend de plus en plus d’ampleur sur Facebook, Twitter et Instagram. Sur la première photo qu’elle a postée sur Twitter (ci-dessus), elle détaille : "Il n’y a pas de consentement à 14 ans. Pas en Alabama. Nulle part."

Dans un tweet publié plus tard, elle explique pourquoi elle s’est lancée dans ce combat : "Pourquoi j’ai lancé #MeAt14 : pour montrer ce à quoi ressemblent les filles de 14 ans. Pour affirmer qu’elles sont incapables de consentir. Pour rappeler aux gens que les enfants méritent d’être protégés."

Les photos partagées sont accompagnées d’une description de leur état d’esprit innocent à cet âge, par exemple la légende de la photo ci-dessus : "C’est moi à 14 ans. Je n’étais pas en couple avec un homme de 32 ans. Je faisais de l’équitation, je jouais au basket-ball et j’essayais de survivre à mon année scolaire."

Des célébrités comme Alyssa Milano se sont mises à partager des photos d’elles jeunes : "#MeAt14 J’adorais mon frère. J’aimais mon chien Pucci. J’adorais OMD. J’avais beaucoup de cheveux. J’étais heureuse. J’étais innocente", peut-on lire. Mais aussi l’humoriste et cofondatrice du Daily Show Lizz Winstead : "C’est moi à 14 ans. J’étais dans l’équipe de gymnastique et je chantais dans la chorale de mon école. Je ne sortais pas avec un homme de 32 ans."

En plus de #MeAt14, on retrouve aussi dans les légendes le hashtag #NoMoore. Cette mention vise directement le candidat républicain au Sénat, en Alabama, Roy Moore, en pleine campagne pour l’élection sénatoriale du 12 décembre, et qui a été récemment accusé d’avoir violé deux mineures âgées de 14 et 16 ans.

C’est après ces lourdes accusations contre le candidat Moore que Catherine Lawson a lancé ce mouvement. Et pendant ce temps, en France, le gouvernement envisage de fixer l’âge du consentement sexuel à 13 ans

Rédactrice en chef de Cheese et ex-Sorbonnarde, on ne m’a pas demandé si j’aimais le fromage avant d’arriver ici. Mais j’aime bien le fromage, donc tout va bien.