Cette photo d'un prof qui dessine l'interface Word sur un tableau pour ses élèves fait le tour du Web

Dans cette petite ville ghanéenne, les lycéens n’ont pas d’ordinateurs… alors qu’ils doivent passer un examen informatique.

Richard Appiah Akoto, 33 ans, est professeur d’informatique et de communication à Sekyedomase, une petite ville au nord de Kumasi, seconde ville du pays. Le 15 février, il poste trois photos sur son Facebook qui feront le tour du monde : on l’aperçoit en train dessiner l’interface de Microsoft Word dans sa salle de classe, anachronisme aussi incongru qu’émouvant.

Le magazine Quartz, piqué au vif, a enquêté. La Betenase Junior High School, dans laquelle il enseigne, ne possède pas d’ordinateurs. Et pourtant, les élèves de 14-15 ans devront, s’ils veulent continuer l’école, passer un test d’informatique. De ce que l’on en comprend, cet examen, qui n’a pas bougé depuis 2011, est très théorique. On attend des élèves qu’ils sachent expliquer le fonctionnement d’un ordinateur et des logiciels.

C’est la raison pour laquelle Richard Appiah Akoto n’utilise pas son ordinateur portable. Leur montrer la bête toute faite, déjà à l’œuvre, serait contre-productif, explique-t-il à Quartz. D’ailleurs, une autre photo, qu’il a postée il y a deux ans, ne montre pas autre chose : au tableau toujours, il explique comment créer un "clipart" ou imprimer un document. Des connaissances que les élèves devront, apparemment, restituer par cœur.

"La viralité a atteint son comble après cet échange sur Twitter entre l’entrepreneure camerounaise Rebecca Enonchong et Microsoft Afrique."

"Regardez ça @MicrosoftAfrica ! Il enseigne Microsoft Word sur un tableau. Je suis sûre que vous pouvez lui fournir un matériel plus approprié.

Le soutien des professeurs pour permettre la transformation numérique dans l’éducation est au cœur de notre mission. Nous allons équiper Owura Kwado avec du matériel qui sera fourni par l’un de nos partenaires. Il pourra aussi accéder à notre programme MCE ainsi qu’à nos ressources pour le développement professionnel."