Des portraits intimes de jeunes transgenres, le projet sensible et engagé de Charlotte Hadden

À travers son projet Between, la photographe britannique Charlotte Hadden donne l’opportunité à des jeunes questionnant leur genre de partager leur histoire dans une série de portraits intimes.

Ashlynn. (© Charlotte Hadden)

Donald Trump l’avait assuré lors de sa campagne présidentielle. Une fois élu président, il allait se battre pour les droits des personnes LGBT. Pourtant, dans les quelques semaines qui suivent son accession au pouvoir en janvier 2017, l’administration Trump supprime des protections phares mises en place par Obama pour les jeunes transgenres.

Au même moment, de l’autre côté de l’Atlantique, la photographe britannique Charlotte Hadden, sensible à cette cause, se demande comment agir pour aider et donner une voix à ceux qui luttent pour se faire entendre et respecter. Son projet Between prend forme, en revenant aux sources :

"J’ai voulu me concentrer sur les jeunes transgenres pour explorer les premiers stades de leur parcours et sensibiliser le public sur ce que cela représente de grandir en questionnant son genre.

À travers l’image, il s’agissait de les immortaliser en tant qu’individus plutôt qu’en tant que transgenres, et leur permettre d’en rendre compte directement. Mon objectif était de donner envie au public de lire leurs histoires et d’en apprendre plus sur ce sujet."

Elle contacte l’association britannique Mermaids, fondée à l’initiative d’un groupe de parents, qui accompagne et soutient depuis 1995 les enfants transgenres et leurs familles. L’organisme poste un message sur son site et très vite, de nombreux parents se manifestent auprès de la photographe. Des mères principalement, qui n’hésitent pas à partager leur vécu et à s’impliquer dans le développement de ce projet.

Une exploration de l’intime

Jay. (© Charlotte Hadden)

Ces témoignages donnent à Charlotte Hadden un premier aperçu des réalités et enjeux du parcours de ces jeunes. La deuxième étape de son processus a lieu, elle, en immersion, au domicile des enfants qu’elle rencontre. En passant du temps avec eux, en s’assurant qu’ils se sentent bien et apprécient l’expérience, la photographe parvient à entrer dans leur univers, créant un lien de complicité et de confiance qui permet aux jeunes de s’ouvrir à elle. Une démarche d’apprivoisement et d’exploration de l’intime qui l’anime depuis les débuts de sa carrière :

"J’ai commencé à prendre des photos à l’âge de 14 ans, en m’intéressant surtout aux portraits. Je pense que mon amour pour la photographie vient de cette curiosité pour mes pairs, de l’envie d’en savoir plus sur eux et de les connaître intimement. Lorsque quelqu’un parvient à être vulnérable en ma présence, c’est une formidable source d’inspiration pour moi."

Se révéler à l’image

Leo. (© Charlotte Hadden)

La jeune femme a tenu à garder une approche aussi simple que possible pour ses shootings, en immortalisant ces jeunes chez eux avec son Hasselblad, en lumière naturelle. À l’instar de l’une de ses photographes de prédilection, Hellen van Meene et ses portraits intimistes, Charlotte Hadden saisit à l’image ce moment précis où ces jeunes s’abandonnent et se révèlent face à l’objectif.

Si elle s’est efforcée de ne pas faire intervenir ses habitudes de photographe de mode pour ce projet, Charlotte Hadden a néanmoins tiré de ses expériences professionnelles une assurance et une attention particulière portée à la lumière :

"J’ai commencé ma carrière en tant que portraitiste et j’ai développé une manière de photographier que j’ai appliquée à mes photos de mode. Je suis engagée par les marques et les magazines pour réaliser des photos où les personnalités sont mises en avant. J’ai affiné mon utilisation de la lumière au fil de mes commandes et gagné en confiance en moi en travaillant avec une telle diversité de personnalités, ce qui m’a sans aucun doute aidée pour ce projet."

Leo. (© Charlotte Hadden)

Son projet, toujours en cours, a déjà reçu de nombreux retours positifs. Des encouragements qui lui donnent envie aujourd’hui d’étendre sa démarche à la réalisation d’un livre, d’une exposition itinérante et de vidéos pour accompagner ses photos et toucher un large public :

"Beaucoup de personnes ayant vu mes photos ont eu envie d’en parler avec moi, et c’est exactement ce dont il s’agit dans ce projet, susciter le débat, sensibiliser et normaliser. Il y a beaucoup de curiosité de la part du public, un véritable désir d’apprendre."

Charlotte Hadden, quant à elle, assure en apprendre plus chaque jour grâce à ces rencontres, et rêve aujourd’hui que chacun puisse en faire de même à travers les images et histoires de ces jeunes :

"Ces jeunes sont incroyablement tenaces, intelligents et ouverts. Exactement le type de personnes dont ce monde a davantage besoin. Ils n’ont pas peur de partager leur histoire pour apaiser les craintes. Je suis juste là pour leur offrir un moyen de s’exprimer."

Ashlynn. (© Charlotte Hadden)

Jay. (© Charlotte Hadden)

Leo. (© Charlotte Hadden)

Culturophile pratiquante.