En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Dessiner avec les corps, le travail délicat de Shinichi Maruyama

En photographiant des corps dénudés en pose longue, Shinichi Maruyama nous offre un nouveau regard sur la photographie de nu. 

© Shinichi Maruyama

© Shinichi Maruyama, courtesy of Bruce Silverstein Gallery, NY

Si les images de nu sont vues et revues dans le domaine de la photographie, il semblerait que certains artistes soient toujours capables de réinventer le genre. C'est notamment le cas de Shinichi Maruyama, photographe japonais, qui nous offre une nouvelle vision du corps et de la nudité. Avec sa série intitulée Nude, l'artiste nous livre des images douces, aux couleurs pastel et aux formes élégantes. Ces sculptures abstraites sont en réalité des images de danseurs capturées en pose longue.

L'artiste immortalise les mouvements harmonieux et dessine avec délicatesses les différentes trajectoires de ces corps dénudés. Chorégraphiés par Jessica Lang, les pas des danseurs sont difficiles à distinguer mais le travail de Shinichi Maruyama est capable d'en restituer le principal : leur énergie. Dévoilant les corps sans jamais les montrer, la chair des danseurs devient la matière première du photographe, qui la transforme en arabesques rose pâle.

Une référence directe à Marcel Duchamp

Si beaucoup considèrent que le but de la photographie est de "figer l'instant", ces neufs mystérieuses images contredisent cette conception. Plutôt que de tenter d'arrêter le temps, ces poses longues le laissent défiler, donnant ainsi une place au flou, à l'aléatoire et au hasard. Ces images, constituées de nombreuses impressions, décomposent et superposent le mouvement.

L'artiste déclare d'ailleurs s'être inspiré de l'œuvre Nu descendant un escalier de Marcel Duchamp, une peinture cubiste de 1912 qui fragmentait le mouvement et cassait les codes classiques du nu. Cette peinture était aussi fondamentalement novatrice puisqu'en jouant avec ses cadres multiples, Duchamp était capable de créer une véritable mise en scène de son sujet dans le temps, une première en peinture.

Par leurs références au nu, à la décomposition et à la temporalité, les images de Shinichi Maruyama font donc fondamentalement écho au travail de Duchamp réalisé un siècle plus tôt. Une manière intéressante de s'approprier l'histoire de l'art, source inépuisable d'inspiration, pour créer ses propres œuvres. Avec ses images captivantes, Shinichi Maruyama semble d'ailleurs avoir relevé le défi avec brio.

© Shinichi Maruyama

© Shinichi Maruyama, courtesy of Bruce Silverstein Gallery, NY

© Shinichi Maruyama

© Shinichi Maruyama, courtesy of Bruce Silverstein Gallery, NY

© Shinichi Maruyama

© Shinichi Maruyama, courtesy of Bruce Silverstein Gallery, NY

© Shinichi Maruyama

© Shinichi Maruyama, courtesy of Bruce Silverstein Gallery, NY

© Shinichi Maruyama

© Shinichi Maruyama, courtesy of Bruce Silverstein Gallery, NY

© Shinichi Maruyama

© Shinichi Maruyama, courtesy of Bruce Silverstein Gallery, NY

© Shinichi Maruyama

© Shinichi Maruyama, courtesy of Bruce Silverstein Gallery, NY

© Shinichi Maruyama

© Shinichi Maruyama, courtesy of Bruce Silverstein Gallery, NY