National Geographic frappe fort avec une couverture engagée contre la pollution des océans

Le magazine National Geographic vient de dévoiler sa couverture pour le numéro de juin 2018 et cette dernière restera dans l’histoire.

Ça devient presque une habitude : National Geographic nous a encore bluffés en présentant sa dernière couverture sur les réseaux sociaux. En effet, le 16 mai 2018, Vaughn Wallace, iconographe au sein du célèbre titre de presse, a publié une photo de la prochaine couverture laissant voir un sac plastique qui ressemble étrangement à un iceberg. La photo est signée Jorge Gamboa et a été partagée plus de 14 000 fois en moins de 24 heures sur Twitter.

Le jeu de mots visuel parfaitement maîtrisé soulève avec justesse et clairvoyance le problème des déchets plastiques et leurs conséquences sur la pollution des océans et le réchauffement climatique. Si par ce choix de couverture, le magazine a décidé de marquer les esprits, il s’inscrit dans un engagement plus global du média en faveur de la protection de l’environnement.

En effet, à partir de ce numéro, le magazine ne sera plus emballé dans du plastique mais dans du papier, une série d’articles sera publiée sur le désastre écologique que représente le traitement des déchets plastiques et ses conséquences sur la vie humaine. Enfin, le média s’est engagé à verser la somme de 10 millions de dollars pour soutenir Sky Ocean Ventures, une initiative visant à tenter de sauver les océans grâce aux nouvelles technologies. Après avoir fait son examen de conscience sur le racisme, le média continue à prouver son engagement dans des causes qui nous concernent tous.