L’effervescence de la scène électro des 90’s documentée par Olivier Degorce

À travers son livre photo Plastic Dreams, Olivier Degorce nous raconte les débuts de la scène électro française.

DJ Krush (JP), square Payenne, Paris, 1995. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing)

Nous vous parlions récemment de Mydriasis, un ouvrage photographique qui nous embarque dans les raves du monde entier. Cette fois-ci, c’est un livre plus historique qui a attiré notre attention : Plastic Dreams. Avec pas moins de 440 images s’étalant sur 540 pages, ce livre photo signé Olivier Degorce retrace l’effervescence des nuits électroniques parisiennes entre 1991 et 1999.

Appareil photo à la main, ce raver a traversé une décennie de fêtes rythmées par une musique nouvelle. Témoin de la naissance d’un phénomène, ses images documentent et portent un regard presque sociologique sur cette culture alternative. Ces dernières années, on a vu les tendances des années 1990 faire leur grand retour sur le devant de la scène, ce qui rend cet ouvrage résolument vintage encore plus actuel.

"Il y a 25 ans le mot ‘selfie’ n’existait pas"

On y retrouve des têtes connues, qui à l’époque n’étaient pas les DJ stars d’aujourd’hui, comme Quentin Dupieux, Laurent Garnier ou encore DJ Krush. Des pionniers de la musique électronique qui sont encore une source d’inspiration pour de nombreux jeunes artistes. Pour renforcer sa valeur documentaire, l’ouvrage est parsemé de textes écrits par des spécialistes de la musique – Jean-Yves Leloup, Manu Casana, Didier Lestrade, Pedro Winter entre autres – ce qui nous permet de replonger dans la culture de l’époque. L’un d’eux explique que ce recueil d’images est essentiel :

"Il y a 25 ans le mot ‘selfie’ n’existait pas, et le peu de traces que nous avons de cette époque rend ce livre important."

Des rave-partys à l’Aqualand de Gif-sur-Yvette en passant par les folles soirées du Queen, Olivier Degorce publie un traité visuel d’hédonisme aux éditions Headbangers Publishing.

Sextoy, la Bourette (FR), American Center, Paris. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing)

Rave à l’Aqualand de Gif-sur-Yvette. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing)

Picture-disc, Radio FG, 1994. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing)

Mr Oizo (Quentin Dupieux, FR), église Saint-Eustache, Paris, 1998. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing)

Manu le Malin (FR), rave à l’Aqualand de Gif-sur-Yvette, 1992. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing)

Le Queen, Paris, 1997. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing)

Laurent Garnier, Rex Club, Paris, vers 1993. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing)

Laurent Garnier (FR), rave à l’Arche de la Défense, Paris, 1992. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing)

Jérôme Pacman (FR), Queen, Paris, 1994. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing)

Jeff Mills (US), Radio FG, rue Rébeval, Paris, 1994. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing)

Esplanade du musée d’Art moderne, Paris, 1994. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing

DJ Per (NL), rave au Bourget, Paris, 1994. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing)

After à l’hôpital Saint-Louis, Paris, 1992. (© Olivier Degorce/Plastic Dreams/Headbangers Publishing)

Plastic Dreams d’Olivier Degorce, disponible aux éditions Headbangers Publishing (rattachées au label Ed Banger Records) pour 39 euros.