En images : à cause des feux de forêt, les photos prises à San Francisco semblent jaunies

Depuis le début du mois de juillet, plusieurs incendies très impressionnants ont frappé la Californie. Outre les images spectaculaires de flammes, on a pu voir sur les réseaux se multiplier des images de la ville de San Francisco recouvertes d’un voile orangé, comme un filtre sépia.

"Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qu’il se passerait si le feu de Yolo County rencontrait la brume de San Francisco ?"

D’où vient cette couleur dorée qui recouvre la ville de San Francisco ? Il s’agit de la réaction chimique entre la fumée et les cendres des feux de la Californie du Nord et un brouillard venu de l’océan Pacifique. Comme recouvert d’un voile orangé, le paysage a attiré l’attention des habitants.

Entre inquiétude et fascination face à cette lumière apocalyptique, les locaux et visiteurs de la ville ont été nombreux à poster leurs images au sépia naturel. Un engouement sur les réseaux qui a surtout suscité beaucoup de peur à l’idée de voir resurgir des flammes à tout moment.

En effet, ces images au voile jaune font froid dans le dos quand on sait que ces incendies ont tué jusqu’à présent six personnes, ravagé 63 000 hectares, mobilisé 10 000 pompiers et provoqué des évacuations dans certaines zones à risques.

"Whoa. De la fumée venant des feux à l’est. Et ça recommence. Here we go again. #SanFrancisco #NoFilter cc @KarlTheFog"

"Le ciel de San Francisco est étrange en ce moment. La diffusion de Rayleigh à travers ce nuage appauvrit toutes les couleurs bleutées et nous laisse avec un ciel sépia."

"Karl The Fog et la fumée des feux de Yolo engendrent une lumière jaune angoissante à San Francisco."

"San Francisco semble avoir un filtre sépia appliqué sur elle à cause de la fumée des incendies."