Découvrez les clichés énigmatiques de Toby Harvard

En choisissant de cacher une partie de son sujet, Toby Harvard joue avec l’imagination des spectateurs.

© Toby Harvard

Il y a un an, ses portraits sous les néons nous avaient déjà tapé dans l’œil. Cette fois, Toby Harvard est de retour avec une nouvelle série nommée Back. L’artiste a photographié de nombreuses personnes de dos avec son "point and shoot" argentique 35 mm.

Souvent prises de nuits, les photos de l’artiste jouent sur la lumière, utilisant aussi bien le coucher du soleil que des néons vifs, ce qui confère aux images quelque chose de brut et de spontané. Maniant avec aisance la narration visuelle – probablement car il exerce aussi le métier de scénariste –, l’artiste nous permet de suivre les personnes qu’il photographie et nous donne envie de les interpeller, de les retourner.

Une idée que Toby Harvard a d’ailleurs cherchée dans ses rêves, comme il l’explique à Lomography : "J’ai souvent des rêves récurrents à propos d’un homme que je ne vois jamais que de dos. Il y a quelque chose de mystérieux et d’incertain à ce sujet."

Prenant le contre-pied total de la photographie de portrait, l’artiste laisse place à l’imagination du spectateur, qui peut à sa guise imaginer le visage et l’histoire de ces silhouettes énigmatiques. Une rétention d’information savoureuse, qui donne toute sa puissance à la série.

© Toby Harvard

© Toby Harvard

© Toby Harvard

© Toby Harvard

© Toby Harvard

© Toby Harvard

© Toby Harvard

© Toby Harvard

Vous pouvez retrouver le travail de Toby Harvard sur son site personnel et son compte Instagram.