En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

feature

La Reine des Neiges s'est incrustée dans une maison au nord de l'État de New York

Une maison située au bord d'un lac américain s'est retrouvée recouverte de glace à cause de vents particulièrement violents.

Au nord-est de l'État de New York, face au lac Ontario, il existe une petite ville du nom de Webster, où il fait bon vivre. Sa devise est "là où la vie vaut la peine d'être vécue". La ville se trouve au bord du lac Ontario, un des cinq grands lacs d'Amérique du Nord, situé entre les États-Unis et le Canada.

CNN rapporte que l'endroit est l'un des plus souvent enneigés des États-Unis. Proche du Canada voisin et du lac, et sujette à des températures très basses, Webster se retrouve fréquemment recouverte de neige. Parfois "la nature est blagueuse", précise le site d'information américain, comme il y a quelques jours, lorsque des vents violents se joignent au froid extrême et à l'humidité ambiante.

Un photographe d'une ville voisine, John Kucko, est tombé sur une maison ayant subi les aléas de la nature. Les vents violents ont duré cinq jours, précise le photographe : "150 000 personnes ont été privées de courant. Certains n'ont toujours pas d'électricité". La maison en question est située en première ligne face au plan d'eau et, contrairement aux habitations voisines, aucun mur ne l'en protège. Seule une rangée de rochers se situe entre les sept mètres séparant la berge du jardin de la maison. Ceux-ci n'ont pas été de taille devant les immenses vagues qui ont agité le lac il y a quelques jours.

En plein blizzard

Sur ses comptes Twitter et Instagram, le photographe a partagé des photos de la maison emprisonnée sous la glace. Le résultat est impressionnant, la neige semble avoir été sculptée par le vent, formant de grands stalagmites uniformément disposés sur la façade. Véritable maison de dessin animé, elle apparaît comme piégée dans la glace.

Après avoir diffusé ses photos, Kucko n'a pas tardé à se faire critiquer par les internautes. Ceux-ci ont crié au mensonge, pointant du doigt le fait que les maisons voisines étaient toutes dénuées de glace. Le photographe a renchéri en publiant davantage de contenu, photos et vidéos à l'appui, prouvant la situation et expliquant que si les autres habitations avaient été protégées, c'était grâce au mur qui s'élevaient devant celles-ci, face au lac.

Un habitant de la ville a confirmé à CNN que cette fameuse maison subissait fréquemment ce sort. Pour les anxieux, pas d'inquiétude, la maison serait une résidence secondaire et personne ne s'est retrouvé piégé à l'intérieur du château de glace.

Une publication partagée par @johnkucko le