En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Girl on Girl, le livre photo qui met à l'honneur les images de femmes par les femmes

Un livre publié en avril 2017 rassemble les travaux de photographes femmes du monde entier afin d'interroger le "regard féminin" de la photographie contemporaine. 

Sayaka en train de pleurer et de fumer une cigarette, 2014, collection de l'artiste. (© Monkia Mogi)

Sayaka en train de pleurer et de fumer une cigarette, 2014, collection de l'artiste. (© Monkia Mogi)

On ne peut pas dire que les femmes aient été écartées du devant de l'objectif au cours du siècle dernier. En une des magazines ou placardées sous des abri-bus, elles sont même omniprésentes et appréciées des marques afin de servir la publicité de leurs produits. Cette posture de la femme photographiée a créé une image plus ou moins aseptisée des femmes, qui auraient toutes la même corpulence, la même couleur de peau et les mêmes traits ; surtout, elle ne leur laisse qu'une place passive, sujet de la photo mais surtout objet, devant l'objectif.

Certaines femmes inversent la tendance, souvent directement depuis les secteurs les plus marqués par cette uniformisation de la beauté, en particulier l'industrie de la mode. C'est par exemple le cas de la mannequin britannique Charli Howard, à qui il tient à cœur de montrer le corps féminin dans tout ce qu'il a de plus normal, avec de la cellulite ou des vergetures, de Cipriana Quann et TK Wonder, les jumelles qui profitent de leur influence pour promouvoir les cheveux naturels et l'acceptation de soi, ou encore de Jazz Egger, qui montre l'envers du décor de ses posts Instagram à la perfection assumée.

Une étude critique de la représentation de la femme

Cependant, depuis quelques décennies, le nombre de femmes derrière l'objectif a considérablement augmenté, gagnant dans le même temps en indépendance et en reconnaissance. En effet, une majorité de ces photos de femmes sur lesquelles nous tombons (dans la rue ou au musée) tous les jours sont prises par des hommes. Afin de questionner et mettre à l'honneur la photographie des femmes par les femmes, la journaliste Charlotte Jansen a réuni dans un livre les travaux de photographes femmes "dont le travail va chercher plus loin que le féminisme et la féminité", précise l'éditrice.

Girl on Girl: Art and Photography in the Age of the Female Gaze, (Les filles par les filles, l'art et la photographie à l'époque du regard féminin) rassemble les images de 40 artistes internationales, ainsi que leurs interviews. La curatrice explique ainsi la motivation du projet :

"Les photos que les femmes prennent d'autres femmes peuvent être un outil de remise en question des perceptions dans les médias, les droits de l'homme, l'esthétique, la technologie, l'économie et l'écologie, un moyen d'atteindre les structures invisibles de notre monde et de contribuer à une compréhension plus large de la société."

Au-delà de bousculer les stéréotypes, le female gaze exprime l'idée de transformer la représentation du corps féminin qui, mis en scène sous des objectifs majoritairement masculins, se retrouvent érotisé, même lorsque le propos ne nécessite aucunement cette érotisation. L'importance du regard féminin réside dans l'idée d'un pied d'égalité entre photographe et modèle et de la recherche de neutralité.

Au fil des pages on retrouve, entre autres, les photos de Pixy Liao, Marianna Rothen, Izumi Miyazaki, Monika Mogi, Yvonne Todd et Pinar Yolaçan. Un voyage dans la photographie contemporaine et la perception des femmes à travers le monde et les âges. Le tout donne lieu à une compilation particulièrement riche et diversifiée qui interroge l'évolution des représentations.

Rotation 2, 2014, collection de l'artiste (© Isabelle Wendel)

Rotation 2, 2014, collection de l'artiste (© Isabelle Wendel)

© Molly, 2016, collection de l'artiste (© Maisie Cousins)

Molly, 2016, collection de l'artiste (© Maisie Cousins)

Untitled #5b (Women of Canterbury), 2011. (© Marianna Rothen)

Sans titre #5b (Les Femmes de Canterbury), 2011. (© Marianna Rothen)

Kiko Mizuhara et Nana Komatsu, édito mode pour le magazine Free, 2016, droits et collection de l'artiste. (© Monkia Mogi)

Kiko Mizuhara et Nana Komatsu, édito mode pour le magazine Free, 2016, droits réservés et collection de l'artiste. (© Monika Mogi)

Taka et Sayaka, Harajuku, 2014. (© Monkia Mogi)

Taka et Sayaka, Harajuku, 2014. (© Monika Mogi)

Secretly Susan, couverture d'album par Phebe Schmidt, 2015, collection de l'artiste (© Phebe Schmidt)

Secretly Susan, couverture d'album par Phebe Schmidt, 2015, collection de l'artiste (© Phebe Schmidt)

Fermé hermétiquement, 2013, Ccollection de l'artiste. (© Phebe Schmidt)

Fermée hermétiquement, 2013, Collection de l'artiste. (© Phebe Schmidt)

Sans titre (de la série Perishables), 2002–4, collection de l'artiste (© Pinar Yolaçan).

Sans titre (de la série Perishables), 2002-2004, collection de l'artiste. (© Pinar Yolaçan)

Sans titre (de la série Maria), 2007, collection de l'artiste (© Pinar Yolaçan).

Sans titre (de la série Maria), 2007, collection de l'artiste. (© Pinar Yolaçan)

Etude féminine (argent), 2007, collection d'Yvonne Todd, de la galerie Ivan Anthony et de la galerie Peter McLeavey. (© Yvonne Todd)

Étude féminine (argent), 2007, collection d'Yvonne Todd, de la galerie Ivan Anthony et de la galerie Peter McLeavey. (© Yvonne Todd)

Goat Sluice, 2006, collection d'Yvonne Todd, de la galerie Ivan Anthony et de la galerie Peter McLeavey. (© Yvonne Todd)

Goat Sluice, 2006, collection d'Yvonne Todd, de la galerie Ivan Anthony et de la galerie Peter McLeavey. (© Yvonne Todd)

Sandi, Huntington Beach Californie, 2015, collection de l'artiste. (© Deanna Templeton)

Sandi, Huntington Beach Californie, 2015, collection de l'artiste. (© Deanna Templeton)

24-9781780679556

Le livre Girl on Girl: Art and Photography in the Age of the Female Gaze de Charlotte Jansen est disponible aux éditions Laurence King.