Entre illusions d’optique et figures géométriques, le street artist Peeta nous plonge dans son univers abstrait

Du graffiti à l’abstraction, Peeta nous plonge dans ses formes géométriques.

Qu’il fasse de la sculpture, peigne des façades ou recouvre des toiles, le style de l’artiste italien Manuel de Rita – plus connu sous le pseudo de Peeta – se reconnaît en un coup d’œil. En effet, l’artiste joue avec les illusions d’optique et donne du relief à des surfaces planes. Ses figures géométriques colorées s’entremêlent, se croisent et structurent ses œuvres. Si aujourd’hui ses formes sont abstraites, elles découlent d’un long travail de recherche à partir de typographies 3D et d’images de la culture graffiti. Sur son site Web, l’artiste nous parle de l’évolution de sa démarche artistique :

"Dans mes compositions picturales, sculpturales et murales, les formes géométriques agissent en interaction avec l’environnement. En particulier, lorsque je peins des murs. […]

Au départ, mes œuvres étaient seulement réalisées pour la qualité sculpturale des lettres, à savoir celles qui épellent mon propre surnom, Peeta. Progressivement, la fusion entre le lettrage traditionnel et le style tridimensionnel a donné naissance à un rythme visuel unique.

Aujourd’hui, à travers mes œuvres anamorphiques, je redessine les volumes de toute surface impliquée. Je provoque avec mes peintures une interruption temporaire de la normalité en altérant la perception de contextes familiers et donc en éveillant une compréhension différente des espaces et de la réalité."

L’artiste joue donc en permanence avec les anamorphoses, c’est-à-dire la déformation réversible d’une figure, lorsqu’on l’observe à partir d’un angle précis ou à l’aide d’un système optique – un miroir ou des lunettes par exemple. Ainsi, de face, les œuvres de Peeta affichent un motif, qui devient tout autre si on les regarde de côté.

Les compositions géométriques de l’artiste séduisent puisqu’il a eu l’occasion de peindre des fresques dans le monde entier : à Barcelone en Espagne, à Canton en Chine ou encore à Mirano en Italie. Avec le temps, l’artiste a élargi son champ d’activité et s’est mis à réaliser des sculptures en acrylique, en PVC et même en bronze. Ne cessant de jouer avec les reliefs, il est difficile pour le spectateur de différencier une peinture d’une sculpture, ce qui rend sa démarche artistique d’autant plus intéressante.

Vous pouvez retrouver le travail de Peeta sur son site personnel et son compte Instagram.