En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Quand le froid fige les vagues de l’océan Atlantique aux États-Unis

Aux États-Unis, le froid fige jusqu’aux vagues de l’océan Atlantique.

Depuis plus d’une semaine, le Canada et les États-Unis sont touchés par une vague de froid record : d’importantes chutes de neige et un froid polaire figent le pays, et particulièrement sa partie est. En effet, certaines régions – notamment le Massachusetts et ses alentours – affichent -10 degrés Celsius, et la température ressentie avoisine les -23 degrés. De nombreuses vidéos virales pullulent sur le Web et témoignent d’un froid pétrifiant.

Toutefois, ce qui nous a particulièrement marqués est que ce grand froid venu du Canada a été capable de figer les vagues de l’océan Atlantique, sur les plages de Nantucket, une petite île du Massachusetts. Le photographe et surfeur Jonathan Nimerfroh, repéré par l’Huffington Post, a pris plusieurs clichés des vagues pétrifiées par le froid et les a partagés sur Instagram. Il explique d’ailleurs qu’il est toujours possible de surfer ces vagues, malgré l’eau à -11 degrés : "Vous pouvez surfer sur cette neige fondue, car ces vagues sont bien en mouvement."

Ce phénomène météorologique n’a eu lieu que pendant un court laps de temps, puisque le photographe explique que ces vagues glacées avaient déjà disparu trois heures après son arrivée. Si le phénomène est relativement rare, il a déjà eu lieu à Nantucket en février 2015. Le magazine Smithsonian relatait en effet une expérience similaire :

"Loin de la côte, le bleu de la mère était visible, mais plus près, des vagues blanches de bouillie gelée se brisaient, déposant de la glace sur le rivage."

Il est peut-être temps d’inventer un nouveau sport d’hiver.