Grâce à son imprimante 3D, un photographe fabrique des chambres aux looks pop

Quand une technique primitive rencontre les nouvelles technologies.

© Cameradactyl

Le photographe Ethan Moses est passionné par la construction d’appareils photo. Après avoir fait l’acquisition d’une imprimante 3D, ce dernier a eu la brillante idée de se lancer dans la construction de A à Z de chambres photographiques au format 4 × 5 pouces. Le photographe raconte sur Kickstarter :

"Par le passé, j’avais déjà construit des appareils photo, mais toujours des pièces uniques en bois et en métal. Quand j’ai eu une nouvelle imprimante 3D, je n’ai pas pu m’en empêcher. J’ai commencé à concevoir et à imprimer des prototypes de chambre 4 × 5 que je pourrais reproduire pour mes amis et collègues photographes."

Mêlant techniques photographiques centenaires et nouvelles technologies, le créateur a décidé de se démarquer en créant un look pop pour chacun de ses appareils. Plutôt que de rester dans la classique gamme de noir et gris des constructeurs d’appareils photo, il a préféré imprimer des pièces aux couleurs vives et utiliser des tissus aux motifs graphiques et fleuris pour réaliser les soufflets.

"Je suis passionné par les caméras classiques en acajou, en laiton et en acier, et mon objectif était de créer une option accessible et peu coûteuse. J’ai essayé de conserver le plus possible la fonctionnalité et la durabilité des composants en les faisant en plastique. Je pense que j’ai réussi à créer une caméra d’entrée de gamme amusante tout en conservant ses qualités professionnelles."

Nommées Cameradactyl, les chambres d’Ethan Mose disposent d’un système de rails de mise au point à crémaillère qui permet de bouger l’objectif de haut en bas et de gauche à droite. Les soufflets peuvent accueillir des objectifs allant de 90 à 300 mm. Si vous avez envie de vous lancer dans l’aventure de la chambre photographique, c’est peut-être l’occasion.

© Cameradactyl

Les appareils Cameradactyl sont en vente sur Kickstater au prix de 194 euros.