En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Huawei et Konbini s'associent pour vous faire voir le monde dans les yeux des photographes de demain et de leurs Huawei P10.

Entre deux explorations urbaines, Aliocha Boi répond en images à nos questions

Explorateur urbain et instagrameur très actif, Aliocha Boi ne s'arrête jamais. Il répond à nos questions en images et nous embarque dans son univers foisonnant.

C'est avec son téléphone portable qu'Aliocha Boi, photographe autodidacte de 26 ans, a découvert la photographie. Tout commence par une traversée des États-Unis d'est en ouest en 2013, road trip durant lequel il commence à faire des photos et des vidéos avec son mobile et découvre le plaisir de suspendre le temps. Depuis, Aliocha a fait du chemin, son compte Instagram fédère plus de 90 000 abonnés et ses images ont fait le tour du monde puisqu'il a été exposé en France, en Belgique et même à Cuba.

Avide de lieux atypiques pour des images toujours plus réussies, il cherche en permanence de nouveaux décors pour réaliser ses photos : friches urbaines, lieux abandonnés, toits de Paris... Ce sont ces déambulations parisiennes qui l'inspirent le plus, lui qui est fasciné par la géométrie et la diversité architecturale de la capitale. Son travail prenant un tournant beaucoup plus documentaire, l'artiste renoue avec son premier amour : l'appareil photo de son téléphone. Il explique :

"J'ai commencé la photographie avec un smartphone pour ensuite passer au reflex. En utilisant le Huawei P10, c'est donc un retour aux sources. Comme photographe de rue, j'avais oublié que l'on peut véritablement passer inaperçu en prenant des photos au smartphone, on se fond dans la ville".

Armé de son téléphone qu’il affectionne particulièrement pour ses réglages manuels, il profite de son séjour aux Rencontres de la Photographie d’Arles pour répondre à nos questions en images.

Peux-tu te présenter ?

Tes principales inspirations ?

Quel message aimerais-tu envoyer au monde ?

Quel est l’endroit où tu aimerais vivre ?

Si tu devais sortir un album, quelle serait la pochette ?

Quelle est la lumière qui t’inspire ?

Comment est-ce que tu te vois dans 10 ans ?

Quel est le but de la photographie ?

À quoi ressemble le bonheur ?

De quoi as-tu le plus besoin en ce moment ?

D.A.S : 0,96 W/kg - Le DAS (débit d’absorption spécifique) des téléphones mobiles quantifie le niveau d’exposition maximal de l’utilisateur aux ondes électromagnétiques, pour une utilisation à l’oreille. La réglementation française impose que le DAS ne dépasse pas 2 W/kg. L’utilisation d’un kit main-libre est recommandée lors de l’utilisation de votre smartphone.

Huawei et Konbini s'associent pour vous faire voir le monde dans les yeux des photographes de demain et de leurs Huawei P10.