En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

La vie en Afghanistan dans les années 60, avant l'invasion soviétique

Le professeur Bill Podlich a immortalisé la vie quotidienne en Afghanistan dans les années 1960, avant l'invasion soviétique et la violence des talibans.

afghanistan60s1

© Dr Bill Podlich.

Avec sa femme Margaret et ses deux enfants Jan et Peg, le Dr Bill Podlich, professeur à l'Arizona State University et employé à l'Unesco, a été amené à beaucoup voyager au cours de sa carrière. Lors d'un séjour à Kaboul en 1967, où il a enseigné dans les meilleures écoles de la capitale afghane pendant deux ans, il a pris quelques photos qui sont devenues rares puisque ce sont les derniers clichés dépeignant un pays en paix, sans guerre ni talibans, à l'époque où il était encore un royaume.

Souvenirs d'avant-guerre

Loin des attentats, de la guerre civile et des ravages causés par les conflits, Bill Podlich a figé une ère révolue, dont le retour est encore difficile à espérer. Ses photos, en plus de montrer un autre côté de l'Afghanistan — plus positif, idyllique, doux et joyeux — peuvent servir de véritables documents historiques sur la période de l'avant-guerre.

La banque d'images constituée par le professeur est gérée aujourd'hui par le mari de sa fille Peg : Clayton Esterson. Sa galerie en ligne représente 150 années de photographies issues de l'héritage des familles Esterson et Podlich, au cours de leurs voyages à travers le monde, et mélange photos numériques, négatifs, clichés argentiques ou scans de diapositives. Clayton Esterson explique au Denver Post :

"J'ai pris le rôle d'archiviste familial quand Bill Podlich nous a donné son importante collection de diapositives. J'ai tout de suite reconnu le potentiel historique de chaque photo. Beaucoup d'Afghans ont écrit des commentaires sur le site qui témoignent de leur appréciation : ils aiment voir à quoi ressemblait leur pays avant [des décennies] de guerre. Cela nous a donné envie de numériser et restaurer davantage de clichés. Cela en valait la peine."

Bill Podlich s'est attaché à capturer ce moment de l'Histoire à l'époque où il enseignait au Higher Teachers College de Kaboul. En tant que photographe amateur, il a utilisé une pellicule Kodachrome, un film inversible qui fixe les couleurs sans avoir recours à un négatif. Pour immortaliser les relations qu'il a tissées avec les Afghans durant ses deux années de professorat, il a réalisé des portraits dans les rues, dans les marchés et dans les écoles. On peut voir, par exemple, des passants sans signes distinctifs religieux, menant un mode de vie occidental et libéré.

Les femmes portent des jupes courtes quand il fait chaud, les garçons sont souriants, les filles étudient à l'école, les familles se retrouvent devant leur maison... Ces photos dressent un portrait idyllique de l'Afghanistan une dizaine d'années avant l'invasion soviétique. Au Denver Post, la fille de Bill, Peg, confie :

"Quand je regarde les photos de mon père, je me souviens que l'Afghanistan est un pays avec des milliers d'années d'histoire et de culture. Ce fut déchirant pour moi de voir et d'entendre les histoires sur la profonde souffrance infligée à l'Afghanistan, pendant près de 40 ans de guerre."

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

© Dr. Bill Podlich.

© Dr Bill Podlich.

Rédactrice en chef de Cheese et ex-Sorbonnarde, on ne m’a pas demandé si j’aimais le fromage avant d’arriver ici. Mais j'aime bien le fromage, donc tout va bien.