En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

L'absurdité de l'élection américaine en 10 photos

En novembre dernier, le monde entier a assisté au triomphe de Donald Trump contre Hillary Clinton lors d'une élection considérée comme l'une des plus déchirantes de toute l'histoire américaine.

Politics (Photograph: Dina Litovsky)

Politics (© Dina Litovsky)

La course vers la Maison-Blanche a été semée de bourdes et autres frasques – nous avons eu droit aux complots russes, aux scandales en tout genre et même à des accès de violence. Dina Litovsky, une photographe américaine née en Ukraine, a profité de ce phénomène unique en son genre pour puiser son inspiration dans les innombrables autocollants "Bumper" et chapeaux ornés de slogans douteux. Le résultat : une série de photos incroyable.

Dina Litovsky a passé la majorité de l'élection au milieu des foules de supporters des différents candidats, et les similarités entre les rassemblements politiques étaient nombreuses. Elle explique à Konbini avec enthousiasme et compassion : "Les gens paraissaient très excités – et aux rassemblements de Bernie Sanders, presque euphoriques. [...] Ses rassemblements, en particulier, ressemblaient plus à des concerts de rock qu'à des événements politiques. Vous pouviez voir à quel point les participants étaient ravis de se faire prendre en photo et de parler de leur candidat." 

Des photos sans artifices, au cœur des rassemblements politiques

Les rassemblements de Trump, par contre, faisaient exception. L'ambiance était plus fiévreuse qu'euphorique : "Les gens montraient de l'enthousiasme mais également une certaine hostilité, raconte la photographe. Il y avait une nette différence d'état d'esprit et une méfiance envers les caméras." En ce qui concerne ceux de Ted Cruz, les meetings étaient inondés de fans arborant toutes sortes d'insignes proclamant leur agenda politique. Selon Dina Litovsky, les banderoles "Ne croyez pas les médias libéraux" étaient des plus amusantes, étant donné la ferveur avec laquelle ces sympathisants répondaient aux interviews et prenaient la pose pour ces mêmes médias.

Les "Bumpers" portaient également un lien vers un "mouvement" Facebook, dont la publication épinglée comportait ironiquement des liens vers un article "d'actu" intitulé : "Une flatulence bruyante interrompt une réunion importante. Ce qui suit m'a mis les larmes aux yeux". Dina Litovsky avoue que rester impartiale lors des rassemblements n'était pas si difficile : "En général, les gens étaient sympathiques et paraissaient chaleureuxÊtre impartiale a ses limites. L'évaluation et l'analyse de la situation ont fait de mes clichés bien plus qu'une recherche de stricte objectivité. [...] Si ce que je reçois du sujet n'est que suspicion et hostilité, il est certain que cela transparaîtra dans mes photos." 

La photographe vit désormais à New York, et la majorité de son travail traite des femmes. Un attrait qui se reflète également dans ses images prises lors de ces rassemblements politiques : "Je m'intéresse particulièrement aux femmes de différents contextes sociaux et culturels.On vous laisse profiter de ces visages béats, sur ces photographies sans artifices.

Politics (Photograph: Dina Litovsky)

Politics. (© Dina Litovsky)

Politics (Photograph: Dina Litovsky)

Politics. (© Dina Litovsky)

Politics (Photograph: Dina Litovsky)

Politics. (© Dina Litovsky)

Politics (Photograph: Dina Litovsky)

Politics. (© Dina Litovsky)

Politics (Photograph: Dina Litovsky)

Politics. (© Dina Litovsky)

Politics (Photograph: Dina Litovsky)

Politics. (© Dina Litovsky)

Politics (Photograph: Dina Litovsky)

Politics. (© Dina Litovsky)

Politics (Photograph: Dina Litovsky)

Politics. (© Dina Litovsky)

Politics (Photograph: Dina Litovsky)

Politics. (© Dina Litovsky)

Vous pouvez suivre le travail de Dina sur Instagram.

Writer and photographer from South London, UK. If you want to get in touch please email me at: matthew.kirby@konbini.com