Quand des marais salants ressemblent à des peintures abstraites, la série captivante de Tom Hegen

À l’aide de son drone, Tom Hegen a ramené des images impressionnantes des sites de production de sel en Europe.

© Tom Hegen

Alors qu’il travaille comme designer à Munich, l’Allemand Tom Hegen occupe une autre partie de son temps en menant des projets photographiques particulièrement ambitieux. En effet, spécialisé dans la photographie aérienne, l’artiste aborde les conséquences de la présence humaine sur la Terre. Pour cela, il photographie à l’aide de son drone les paysages qui ont été transformés par la main de l’homme afin de sensibiliser les spectateurs sur cette problématique.

Sur son site Web, on peut donc découvrir des séries d’images sur des carrières, des réservoirs d’eaux usées, des mines de charbon, des cultures, des embarcations, mais la série qui nous a particulièrement marquées s’intitule The Salt Series et présente une succession de marais salants. Comme l’explique le photographe, la récolte de sel marin est l’une des plus anciennes formes d’intervention humaine dans le paysage.

Si tout d’abord le sel vient de la mer, il est possible de le récupérer grâce à l’évaporation naturelle de l’eau recueillie dans des étangs artificiels. La couleur de l’eau change en fonction de sa densité en sel, mais aussi de la faune et de la flore. Variant entre le vert, le rose, l’ocre ou encore le rouge vif, la nature nous livre des couleurs époustouflantes. Prises depuis le ciel, les images de Tom Hegen ressemblent plus à des peintures abstraites qu’à des photographies. Un projet coloré et engagé, qui soigne aussi bien le fond que la forme.

© Tom Hegen

© Tom Hegen

© Tom Hegen

© Tom Hegen

© Tom Hegen

© Tom Hegen

© Tom Hegen

© Tom Hegen

© Tom Hegen

© Tom Hegen

© Tom Hegen

© Tom Hegen

© Tom Hegen

© Tom Hegen

© Tom Hegen

Vous pouvez retrouver le travail de Tom Hegen sur son site personnel, son compte Instagram et sa page Facebook.