En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Les paysages d’Écosse immortalisés avec douceur par Sarah Balhadère

Loin des clichés touristiques, Sarah Balhadère partage avec nous les images de son road trip en Écosse dans une série pleine de poésie.

© Sarah Balhadère

En cette période estivale, la photographe Sarah Balhadère a profité d’un voyage en Écosse et dans le nord de l’Angleterre pour réaliser une série d’images. À la frontière entre le documentaire et la photographie d'art, ces images nous font découvrir le pays avec délicatesse et sensibilité. Des motifs des rideaux aux poteaux électriques en passant par l’eau ruisselante d’une flaque, la photographe capte de nombreux petits détails qui façonnent l’identité d’un lieu.

Sorte de retour aux sources et hommage aux choses simples, la série de la photographe est pour elle une façon de montrer qu'elle a été frappée par l’importance de la nature sauvage et luxuriante du pays : "Ce qui m’a marquée, c’est la beauté assez dure du Nord, le fait que tout soit brut, qu’on se sente assez isolé du reste du monde aussi."

Chargées d’humidité, ces images nous montrent un temps pluvieux et des nuages noirs, tout en étant étonnamment chaleureuses. Pour enrichir sa série et mieux comprendre la région, elle est allée à la rencontre des habitants de l’île de Skye. Un contact humain qui lui permet de façonner un univers plus intime. Elle nous raconte :

"Mes portraits sont ceux de gens que j’ai croisés sur la route, des rencontres durant mon voyage de personnes qui vivent là-bas. L’île de Skye est un lieu très populaire qui a été très photographié, notamment ses paysages incroyables.

J’ai eu envie de faire quelque chose de plus intime, qu’on sente le fait que c’est vraiment un lieu où on est écartés du reste du monde, même parfois abandonnés. C’est ce qu’il y a de paradoxal d’ailleurs, car c’est très touristique, surtout en été. J’avais aussi envie de mettre l’accent sur l’effet mystérieux de ces lieux, renforcé par une lumière assez chaude malgré les nuages, le brouillard et le gris."

En choisissant de sortir des sentiers battus et en travaillant une douce lumière aux reflets rosés, Sarah Balhadère nous fait découvrir le pays à travers son regard, d’une manière humaine, pittoresque et sensible.

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

© Sarah Balhadère

Vous pouvez retrouver le travail de Sarah Balhadère sur son site personnel et son compte Instagram.