En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Ce photographe fixe sept appareils ensemble pour créer des gifs incroyables

Parce qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même, un photographe a décidé de fabriquer le matériel de ses rêves : un appareil photo à sept têtes. 

feature-7cam

© JLB Weddings

Du folioscope en passant par le "pistolet à images" de Muybridge jusqu'au cinéma des frères Lumières, de nombreux inventeurs ont mis au point des machines pour tenter de capturer et même de magnifier le réel. C'est notamment le cas du photographe américain Jeffrey L. Bennett, plus connu sous le peudo de JLB Weddings.

Fasciné par les gifs − ces animations infinies qui donnent vie à la toile −, il a décidé de proposer à ses clients de réaliser des gifs en plus de sa prestation habituelle. Toutefois, face à l'enthousiasme de sa clientèle et soucieux de proposer toujours plus, le photographe à décidé de fabriquer une machine dotée de plusieurs caméras, capable de capturer des gifs encore plus immersifs, à la frontière entre image fixe et image en mouvement. Sur le site Peta Pixel, il explique : "Je voulais animer un instant, figé dans le temps, sous plusieurs angles."

Un effet 3D

Telle l'hydre de Lerne, son invention est armée de sept têtes et permet de capter des images d'une même scène sous des angles légèrement différents. Une fois assemblées et animées, ces images permettent de réaliser des gifs qui par le décalage de la perspective donnent un "effet 3D". Pour fabriquer cette "machine à gifs", le photographe a d'abord tenté d'associer plusieurs Canon 1D Mark II, mais la configuration ne s'avérait pas fructueuse.

Il a donc réussi à mettre sur pied son invention en associant sept Fujifilm X70. Pour synchroniser tous les appareils, le photographe explique qu'il a essayé plusieurs méthodes de déclenchement qui ont toutes "fonctionné et échoué" par moment. Il précise qu'il a dû faire attention à régler tous ses appareils de la même manière pour réussir son effet. S'il a pu tout de même capturer une foule de gifs, il explique avoir connu de nombreuses difficultés, notamment de synchronisation : "Souvent quatre ou cinq appareils sur sept étaient dans les temps et deux ou trois étaient en retard." Si le photographe semble avoir aujourd'hui vendu les boitiers lui servant à mettre sur pied son invention, il explique toutefois avoir pris beaucoup de plaisir à expérimenter ce procédé.

Si l'effet vous tente, mais que vous n'avez pas envie de vous lancer dans la construction d'un tel engin, sachez que certains appareil comme les Nishika possèdent plusieurs lentilles et moult tuto sur l'Internet mondial vous expliqueront comment créer ce type de gifs. Vous pourrez alors, dans une moindre mesure, réaliser le même type d'effet.