En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Photographier la même fenêtre pendant 13 ans, le projet poétique d’Alper Yesiltas

Durant 13 années, Alper Yesiltas a photographié la fenêtre en face de chez lui. Un travail au long court, qui propose une réflexion sur notre rapport au temps qui passe.

© Alper Yesiltas

Alors qu’il travaille principalement comme avocat, Alper Yesiltas officie aussi comme photographe. Son appartement du centre-ville d’Istanbul, qu’il a occupé des années durant, donnait sur un mur rouge et une petite fenêtre. Contraint par ce vis-à-vis important, il a décidé d’en faire une force et de le photographier régulièrement.

Il a partagé ce projet traversant le temps et les saisons sur Internet. On retrouve toujours la même fenêtre et son mur rouge, dans des contextes météorologiques différents : un symbole poétique du temps qui passe. Les images ont séduit de nombreux internautes, puisque sa série photo a été utilisée par des éditeurs en couverture de livres, ont été publiées dans divers magazines et ont été primées dans plusieurs concours photo.

Toutefois, après avoir mené ce projet pendant 13 années, les propriétaires du bâtiment d’en face ont décidé de le détruire pour en construire un nouveau. Le photographe a donc immortalisé la destruction de l’édifice, clôturant alors des années de travail. Une série poétique, qui aborde avec justesse la question de l’éphémère.

© Alper Yesiltas

© Alper Yesiltas

© Alper Yesiltas

© Alper Yesiltas

© Alper Yesiltas

© Alper Yesiltas

© Alper Yesiltas

© Alper Yesiltas

© Alper Yesiltas

© Alper Yesiltas

© Alper Yesiltas

© Alper Yesiltas