En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Reiko Nonaka voit double dans sa série photo consacrée à la gémellité

Double Vie documente à travers une série de portraits la beauté et la particularité de la gémellité à n’importe quel âge.

© Reiko Nonaka

Reiko Nonaka est une photographe japonaise née à Nagasaki qui s’est installée à Paris il y a une dizaine d’années. Ayant elle-même une sœur jumelle, l’artiste s’est inspirée de cette relation et de la gémellité de manière générale pour réaliser sa série photo Double Vie. Pour elle, la gémellité renvoie toujours à la notion de "double", un mot singulier mais qui pourtant désigne deux choses. Elle voit les jumeaux de la même façon : deux êtres à part entière, mais qui au fond, ne forme qu’un. Elle raconte à Photographie.com :

"À l’origine, nous étions un seul œuf, mais ensuite, nous avons été divisés en deux parties. Certes, nous sommes physiquement deux personnes, nous avons chacun une vie, mais le fait d’avoir partagé le ventre d’une mère avant la naissance crée entre nous des liens très forts à un point difficilement imaginable.

Dans l’enfance, nous partageons complètement nos vies, tout est en double. À partir d’un certain âge, nos chemins se séparent et nous vivons chacun de notre côté, mais le fil qui nous relie ne se rompt jamais. Depuis le départ, nous formons un ensemble et nous vivons une double vie, comme si notre dualité s’incarnait dans une seule vie."

Reiko Nonaka parcourt la France et le Japon depuis 2012 pour écouter l’histoire de plusieurs frères et sœurs et nous livre une série de portraits simple, parlante et touchante. Elle choisit les objets qui symbolisent la personnalité de chacune des personnes qu’elle rencontre. On peut remarquer que certains jumeaux partagent les mêmes passions ou le même style vestimentaire, tandis que d’autres prennent deux chemins différents mais se rejoignent d’une certaine façon. Une série intéressante qui nous questionne sur la puissance des liens du sang.

© Reiko Nonaka

© Reiko Nonaka

© Reiko Nonaka

© Reiko Nonaka

© Reiko Nonaka

© Reiko Nonaka

© Reiko Nonaka

© Reiko Nonaka

© Reiko Nonaka

© Reiko Nonaka

© Reiko Nonaka

© Reiko Nonaka

© Reiko Nonaka

© Reiko Nonaka

L’artiste participera aussi au Festival international de la photographie à Dali en Chine ce mois-ci. Vous pouvez la suivre sur Facebook et son site.

i’m quite cheesy sometimes.