En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

She Shoots Film, le nouveau magazine dédié aux femmes photographes et à l’argentique

Derrière le magazine She Shoots Film, il n’y a que des femmes : Aliki Smith, Lucy Wainwright, Lilly Schwartz et Ruby Berry. Leur but est de mettre sur le devant de la scène le regard féminin à travers la photographie argentique.

Couverture du magazine She Shoots Film. (© Lucy Guernier/She Shoots Film)

Couverture du magazine She Shoots Film. (© Lucy Guernier/She Shoots Film)

Les revues, livres, projets et expositions se multiplient qui mettent en avant ce qu’on appelle en anglais le female gaze (ou "regard féminin"). Il y a eu récemment le livre photo Girl on Girl qui mettait à l’honneur des images de femmes faites par des femmes ; le dernier Photo Vogue Festival qui interrogeait la place de la femme dans le domaine de la photographie de mode ; puis la dernière campagne Dior et son projet #TheWomenBehindTheLens qui faisait la part belle aux femmes photographes.

Un petit nouveau se glisse dans ce palmarès : le magazine indépendant (et papier !) She Shoots Film qui met tous ses pronoms au féminin, prône le female gaze et se spécialise dans la photographie argentique. Dans ce magazine à la ligne éditoriale engagée, vous ne trouverez que des femmes photographes.

Le projet a commencé en 2014, sur Facebook. Quelques mois plus tard, il s’est transformé en site Web puis en compte Instagram très actif, courant 2016. En mars dernier, les fondatrices ont imaginé la version papier. Elles ont mis un point d’honneur à proposer un format papier puisque le magazine traite exclusivement de photographie argentique.

Une double célébration

She Shoots Film veut donner une tribune d’expression à deux choses : le regard des femmes photographes à travers la photographie argentique. Dans un article publié sur le site Creators, la cofondatrice du magazine, Aliki Smith, déclare :

"J’ai senti que le female gaze n’avait jamais été et n’était toujours pas suffisamment représenté à travers le monde. En tant que photographe argentique et grande spectatrice d’images et de photos, j’ai pensé qu’il y avait une place pour She Shoots Film, une place qui encourage, soutienne et attire l’attention sur le point de vue des femmes photographes émergentes, spécialisées dans l’argentique.

Nous aimons l’idée de collectivité, de connectivité et la possibilité d’évoluer en étant unies. Nous présentons des mots et des travaux de femmes qui sont le genre le moins représenté historiquement dans le domaine de la photographie."

Ainsi, on peut se balader dans des articles sur Kathryn Oliver, Sally Mann, Sophie Barbasch, Morganna Magee, Giulia Bianchi et explorer des sujets qui s’interrogent sur ce que c’est que "d’être une femme photographe". Le magazine a la volonté de "repousser les limites éditoriales" et "attiser la curiosité des lecteurs grâce à des interviews et des histoires."

Le premier numéro tournait autour de la thématique de l’autoportrait et présentait le travail de 31 contributrices qui "exploraient la technique analogue à travers des autoportraits et des témoignages des femmes photographes", explique Aliki Smith à Creators. Le prochain numéro sera centré sur la figure de la mère et sortira fin 2017. On a hâte.

© Lucy Guernier/She Shoots Film

© Lucy Guernier/She Shoots Film

© Lucy Guernier/She Shoots Film

© Lucy Guernier/She Shoots Film

© Lucy Guernier/She Shoots Film

© Lucy Guernier/She Shoots Film

© Lucy Guernier/She Shoots Film

© Lucy Guernier/She Shoots Film

© Lucy Guernier/She Shoots Film

© Lucy Guernier/She Shoots Film

© Lucy Guernier/She Shoots Film

© Lucy Guernier/She Shoots Film

© Silke Seybold.

© Silke Seybold

Vous pouvez acheter le premier numéro en ligne.

Rédactrice en chef de Cheese et ex-Sorbonnarde, on ne m’a pas demandé si j’aimais le fromage avant d’arriver ici. Mais j’aime bien le fromage, donc tout va bien.