Sous la lumière des néons, les portraits nocturnes captivants d’Arnaud Moro

Glow est le premier projet nocturne du photographe français Arnaud Moro. Dans cette série, il nous emmène dans ses promenades au clair de lune, et aux reflets néons.

© Arnaud Moro

Pour obtenir ce résultat doux et harmonieux, le jeune photographe Arnaud Moro a dû apprendre à dompter l’intensité brutale des éclairages urbains la nuit. Toujours à l’affût de nouveaux défis visuels, il s’est ainsi découvert une passion pour les portraits nocturnes, et a décidé de les composer en jouant avec les contrastes entre les néons de la ville et la douceur des visages de ses sujets.

Photographe autodidacte, Arnaud Moro n’avait pas prévu d’embrasser une carrière d’artiste, encore moins après cinq ans d’études en école d’architecture. C’est en 2011 qu’il a commencé à découvrir petit à petit sa passion pour la photographie.

Il ne regrette aucun de ses choix et ses acquis d’architecte se traduisent sûrement dans sa manière de composer ses images aujourd’hui. Cela se ressent par exemple dans la rigueur dont il fait preuve pour obtenir ce rendu de lumière dans sa série Glow. En effet, le photographe marseillais nous confie que pour créer cette lueur si particulière, il use d’un procédé avant opération : "J’ai pour ça ma façon de faire avant la prise de vues que je ne révélerai pas, qui est en quelque sorte ma botte secrète."

© Arnaud Moro

Maîtriser le contraste entre la délicatesse des visages de ses sujets et les lumières agressives des alentours a nourri l’intérêt du photographe tout au long de ce projet. Il raconte que ce qui le motive, c’est d’expérimenter, de renouveler sans cesse son approche.

Arnaud Moro ne supporte pas l’idée de voir son travail enfermé dans une catégorie, et cherche ainsi à expérimenter tout en restant fidèle à son esthétique. C’est sa découverte de la photo de nuit et des jeux de lumières qui sont au cœur de la série Glow.

Un défi lumineux

Si le photographe aime rebondir et ne pas s’enliser dans un seul et unique style de photos, on peut tout de même reconnaître son travail par plusieurs éléments caractéristiques. Par exemple, sa capacité à créer des ambiances. La série Glow est une succession de scènes nocturnes mettant en scène une jeunesse aux airs rebelles et sensuels.

On se prend très facilement à faire défiler ses captures d’instants citadins qui font ressentir la chaleur et l’ivresse des nuits agitées, comme une promenade photographique. On se retrouve tantôt dans les alentours de Nice, tantôt à Marseille, et soudainement dans les rues bruyantes de New York : partout où Arnaud Moro s’est laissé inspirer par son environnement.

La série Glow compile des images délicates et léchées, et pourtant captées sur le vif, sans réelle anticipation. Pour ce qui est de ses sources d’inspiration, l’artiste nous explique qu’il ne pourrait pas en citer précisément, si ce n’est le décor qui l’entoure. Une créativité liée à la spontanéité qui donne à ses photos une saveur intime et naturelle.

© Arnaud Moro

© Arnaud Moro

© Arnaud Moro

© Arnaud Moro

© Arnaud Moro

© Arnaud Moro

© Arnaud Moro

© Arnaud Moro

© Arnaud Moro

© Arnaud Moro

Vous pouvez suivre Arnaud Moro sur son compte Instagram.