Vidéo : Jane Evelyn Atwood nous parle de son reportage sur les prostituées trans de Pigalle

À l’occasion des Rencontres photographiques d’Arles, la photographe américaine Jane Evelyn Atwood nous parle de son reportage sur les prostituées transgenres de Pigalle.

Durant les années 1970, alors qu’elle venait tout juste d’arrivée en France, Jane Evelyn Atwood a découvert Pigalle, célèbre quartier parisien. Particulièrement connue à l’époque pour ses prostituées, la jeune photographe a commencé à documenter la vie du quartier, avant de rencontrer des prostituées trans.

Son appareil photo en poche, elle a réalisé d’une série d’images poignantes qui témoignent non seulement de la vie du quartier dans les années 1970, mais aussi de la difficulté d’être une personne transgenre à l’époque. Ce travail a donné lieu à un ouvrage intitulé Pigalle People, publié aux éditions Le Bec en l’Air, et ses clichés sont exposés à La Croisière à Arles jusqu’au 23 septembre prochain.

La photographe a pris le temps de répondre à nos questions : elle nous raconte comment elle a rencontré ces prostituées, l’ambiance de l’époque et l’importance de mettre l’humain au centre d’un projet photo.

"Pigalle People", à voir aux Rencontres photographiques d’Arles, à la Croisière jusqu’au 23 septembre 2018.