Le World Press Photo dévoile son palmarès 2018

C’est le photographe vénézuélien Ronaldo Schemidt qui remporte le grand prix World Press Photo 2018.

Venezuela Crisis. (© Ronaldo Schemidt)

La fondation World Press Photo a récemment annoncé les résultats de la 61e édition de son prestigieux concours lors de son gala annuel à Amsterdam. Comme chaque année, la compétition a été particulièrement rude puisque le jury a reçu 73 044 images de 4 548 photographes en provenance de 125 pays différents.

Une seule et unique image a été distinguée parmi ces dizaines de milliers de suggestions, et c’est celle du photographe vénézuélien Ronaldo Schemidt, à qui le jury 2018 a donné le titre "photographie presse mondiale de l’année". Un titre qui rend hommage aux photographes dont la créativité et la réactivité ont permis de capturer ou représenter un événement de grande importance journalistique au cours de la dernière année.

Cette photo d’un homme en feu a été prise par Ronaldo Schemidt, photographe pour l’agence France-Presse (AFP), et est intitulée Venezuela Crisis. Elle montre José Víctor Salazar Balza, un manifestant de 28 ans, durant de violents affrontements avec la police antiémeutes lors d’une manifestation contre le président Nicolás Maduro, à Caracas, au Venezuela. Le jeune homme a été pris par les flammes suite à l’explosion d’un réservoir d’essence d’une moto à proximité. S’il a survécu, ce dernier en est sorti avec de nombreuses brûlures sur tout le corps, au premier et deuxième degrés.

Pour Magdalena Herrera, directrice du service photo du magazine Geo France et présidente du jury, "c’est une photo classique, mais elle a une énergie et une dynamique. Les couleurs, le mouvement, et c’est très bien composé, ça a de la force. J’ai eu une émotion instantanément…" Représentant l’homme avec le visage couvert, cette image est très forte mais reste pudique, comparée à la photo gagnante de l’édition 2017, qui avait fait débat. L’organisation du concours ayant été accusée à plusieurs reprises de faire preuve de sensationnalisme et de "jouer le jeu du terrorisme".

Au-delà de l’image percutante de Ronaldo Schemidt, d’autres photos ont accroché le regard du jury, on vous laisse les découvrir et retracer, par la même occasion, un an d’actualité internationale.

Premier prix — Projet long terme

Je suis Waldviertel, Autriche, 2014. (© Carla Kogelman, lauréat pour la série)

Premiers prix – Actualités

La Crise des Rohingya, Birmanie, 2017. (© Patrick Brown)

Bataille de Mossoul, Irak, 2017. (© Ivor Prickett, lauréat pour la série)

Premiers prix – Problèmes contemporains

Front de mer sous les menaces à Lagos, Nigeria, 2017. (© Jesco Denzel)

Beautés Bannies, Cameroun, 2016. (© Heba Khamis, lauréat pour la série)

Premiers prix – Environnement

En attente de liberté, Afrique du Sud, 2017. (© Neil Aldridge)

Gaspillageland, Nigeria, 2017. (© Kadir van Lohuizen, lauréat pour la série)

Premiers prix – Nature

Voleur de poubelles, États-Unis, 2017. (© Corey Arnold)

Autrefois les guerriers craignaient les éléphants, Kenya, 2017. (© Ami Vitale, lauréate pour la série)

Premiers prix – Personnes

Syndrome de résignation, Suède, 2017. (© Magnus Wennman)

Boko Haram et les bombes suicides, Nigeria, 2017. (© Adam Ferguson, lauréat pour la série)

Premiers prix – Sport

Royal Shrovetide football, Grande-Bretagne, 2017. (© Oliver Scarff)

Enfant Jockey, Indonésie, 2017. (© Alain Schroeder, lauréat pour la série)

Premier prix – Actualités chaudes

Massacre à Las Vegas, États-Unis, 2017. (© David Becker, lauréat pour la série)