© Yayoi Kusama/Fondation Louis Vuitton/Marc Domage

À Paris, Yayoi Kusama signe une installation démentielle faite de miroirs et de pois

Une explosion de pois rouges qui troublera vos sens.

En ce moment, la Fondation Louis Vuitton met à l’honneur 70 œuvres de 23 artistes internationaux dont le travail s’étend des années 1960 à aujourd’hui. Parmi ces travaux exposés dans le cadre de "La collection de la Fondation. Le parti de la peinture" jusqu’au 26 juillet prochain, on retrouve l’installation de Yayoi Kusama (présentée pour la première fois en 1965 à New York), Infinity Mirror Room – Phalli’s Field (or Floor Show), qui fait vivre au visiteur une expérience multisensorielle.

Yayoi Kusama, "Infinity Mirror Room - Phalli’s Field (or Floor Show)", 1965/2013, vue d’installation, galerie 11, exposition "La Collection de la Fondation : le parti de la peinture", Fondation Louis Vuitton Paris, du 20 février au 26 août 2019. Crédit artiste. (© Yayoi Kusama/Fondation Louis Vuitton/Marc Domage)

Publicité

En entrant dans une petite pièce remplie de peluches-champignons à pois, une odeur sucrée – qui rappelle à certains la barbe à papa – vient habiter les nez de chacun. Alors que notre odorat est troublé, c’est toute la pièce qui prend forme et s’agrandit à l’infini, lorsque notre œil remarque tous ces miroirs et pois rouges, distendant la réalité. "Ma vie est un pois perdu parmi des milliers d’autres pois", répète assez souvent l’artiste japonaise, comme une devise.

La visite ne dure que 45 secondes, de quoi laisser le temps à notre œil de percevoir l’infini, une centaine de doubles de soi-même et d’en ressortir déboussolé et léthargique. En termes de perception, il se passe tellement de choses que ces 45 secondes – qui peuvent paraître frustrantes mais qui ont été très bien pensées – rassasient largement le spectateur. La vision que l’on a de soi, en reflet dans les miroirs, évolue au cours de ces quelques secondes.

Yayoi Kusama, "Infinity Mirror Room - Phalli’s Field (or Floor Show)", 1965/2013, vue d’installation, galerie 11, exposition "La Collection de la Fondation : le parti de la peinture", Fondation Louis Vuitton Paris, du 20 février au 26 août 2019. Crédit artiste. (© Yayoi Kusama/Fondation Louis Vuitton/Marc Domage)

Publicité

Mais il faudra être un peu patient : après avoir bravé la queue pour entrer dans la Fondation, il faut se rendre au dernier étage, dans la galerie 11, et attendre 10 à 15 minutes pour pénétrer dans cette installation immersive qui ne fait entrer que 4 personnes maximum. L’attente vaut largement le coup.

Après l’ouverture de son propre musée à Tokyo et son impressionnant projet Flower Obsession, Yayoi Kusama continue de nous éblouir avec éclat et de troubler nos sens, à travers des œuvres immersives d’une rare poésie.

L’installation de Yayoi Kusama est à voir dans le cadre de l’exposition "La collection de la Fondation. Le parti de la peinture" jusqu’au 26 août 2019 à la Fondation Louis Vuitton (Paris).

Publicité

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 09/04/2019

Copié

Pour vous :