© Yayoi Kusama

Art Basel fera son célèbre festival artistique en ligne avec 233 galeries virtuelles

Le confinement n'arrêtera pas Art Basel. Le festival d'art contemporain ouvre cette semaine son "Art Basel Online Viewing Rooms".

Ce sont 233 galeries d’art qui exposeront en ligne pour la foire Art Basel, qui devait se tenir physiquement à Hong Kong du 19 au 21 mars 2020. En raison de la pandémie du coronavirus Covid-19, l’événement a dû être annulé. Pourtant, les organisateur·rice·s de cette grande manifestation artistique ont décidé de créer des "Viewing Rooms" pour ses exposants. 

"Lorsque Art Basel lancera ses 'Viewing Rooms' en ligne le 20 mars prochain, ce sera un tournant. L’espace virtuel d’une exposition en ligne planifiée et accessible au public est un nouveau territoire pour les quelque 233 galeries participantes.

Elles ont toutes relevé le défi : chacune a choisi un concept de curation pour sa salle virtuelle aussi unique qu’une empreinte digitale, et sans la contrainte des dimensions d’un cube blanc traditionnel", écrit le festival sur son site.

Publicité

Marina Abramović, "Aaaa-aaaa with Ulay", 1978-2010. (© Courtesy of Lia Rumma, Naples et Milan)

Fini les murs blancs froids, et bonjour Internet

Du 20 au 25 mars 2020, la plateforme "Art Basel Online Viewing Rooms" présentera 2 000 œuvres d’art. Parmi les exposants, on retrouve la Galerie Templon qui représente entre autres les artistes Chiharu Shiota et Franz Ackermann ; David Zwirner qui proposera une exposition 100 % peinture figurative avec ​Jeff Koons​, Mamma Andersson, Liu Ye ou encore Marlene Dumas ; ou encore la Galeria Continua qui mettra en avant les sculptures d’Antony Gormley.

Des installations monumentales comme celles de Yayoi Kusama (signée chez Ota Fine Arts) et de Philippe Parreno (chez Pilar Corrias) seront également visibles ; Nathalie Obadia révèlera les photos d’Agnès Varda réalisées en Chine dans les années 1950 ; Lia Rumma rendra hommage à Ulay – disparu le 2 mars 2020 – à travers sa collaboration avec Marina Abramović ; et OMR présentera une œuvre inédite de James Turrell. 

Publicité

La peinture, la photographie, la sculpture, l’installation, la vidéo, l’artisanat, le minimalisme, le figuratif, le modernisme ; tous les arts et grand·e·s artistes contemporain·e·s seront au rendez-vous dans les salles virtuelles d’Art Basel, comme si de rien n’était. 

Yayoi Kusama, "Life Shines On (detail)", 2019. (© Yayoi Kusama/Courtesy of Ota Fine Arts, Shanghai, Singapour et Tokyo)

Agnès Varda, "Canton (Chine), écoliers dans une embarcation 1", 1957. (© Courtesy of Galerie Nathalie Obadia, Paris et Bruxelles)

Luis Chan, "God Door", 1978. (© Courtesy of Hanart TZ, Hong Kong)

Victoria Sin, "If I had the words to tell you we wouldn’t be here now", 2019. (© Courtesy of Chi-Wen Gallery, Taïwan)

Valeska Soares, "Self-portrait in denial", 2004. (© Courtesy of Forte d’Aloia and Gabriel, Lisbonne)

Cao Fei, "Nova 17", 2019. (© Courtesy of Vitamin Creative Space, Guangzhou)

Philippe Parreno, "My Room is Another Fishbowl", 2016. (© Courtesy Pilar Corrias, Londres)

"Art Basel Online Viewing Rooms", un festival visible du 20 au 25 mars 2020.

Publicité

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 19/03/2020