© Off-White

Avec le Louvre, Virgil Abloh lance une collection en l'honneur du peintre Léonard de Vinci

Une collection capsule signée Off-White qui célèbre le mélange des genres, entre beaux-arts et streetwear.

Le musée du Louvre n’en finit pas de célébrer les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci. En plus d’une exposition-événement consacrée à l’œuvre du génie de la Renaissance ainsi qu’une expérience de réalité virtuelle permettant de "rencontrer" la Joconde, le musée parisien présente une collection capsule créée par la marque de prêt-à-porter Off-White, afin de célébrer "la vie et l’œuvre de cet artiste visionnaire".

Jamais à court d’idées, le fondateur et directeur artistique de la marque américaine, Virgil Abloh, tombe à pic en cette période de fêtes et surfe sur l’engouement actuel entourant le maître italien. Les T-shirts et hoodies présentés portent les signes distinctifs d’Off-White ("tels que le positionnement du logo et les flèches en losange", précise le Louvre) agrémentés d’œuvres de Léonard de Vinci, à l’instar de La Vierge aux rochers ; La Vierge à l’enfant avec sainte Anne ; et des dessins de l’artiste – notamment ses nus masculins.

Publicité

Une fascination de longue date

© Off-White

Le créateur, proche de Kanye West, raconte une fascination de longue date pour Léonard de Vinci :

"Cette passion est née lorsque j’ai étudié l’art pendant ma dernière année à l’université du Wisconsin. J’admirais non seulement son travail artistique mais aussi l’influence qu’il a eue sur d’autres disciplines : la science, l’ingénierie, l’architecture… Il incarne selon moi l’esprit de la Renaissance", a-t-il rappelé à l’occasion du lancement de la collection, le 13 décembre.

Publicité

À travers cette nouvelle collection, Virgil Abloh réaffirme son souhait de "créer une collision fertile entre ces deux mondes qui semblent si différents : la mode et les beaux-arts". Il en profite pour se rapprocher du peintre légendaire en rappelant que, selon lui, Léonard de Vinci a été le premier artiste à incarner une démarche de croisement des disciplines, tandis qu’il "essaie quant à [lui] de vivre selon le même principe". 

Mélange des genres

© Off-White

Les images de la collection ont été shootées à l’intérieur de la grande galerie du Palais du Louvre, rappelant l’iconographie du clip de Jay-Z et Beyoncé, "Apes**it", preuve du dialogue entamé entre la culture populaire et institutionnelle. Ce mélange des genres est plébiscité par le musée lui-même, qui a vu ses visites grimper grâce aux Carters : 

Publicité

"Le musée du Louvre a toujours été un lieu vivant, d’inspiration pour les créateurs de chaque époque. Nous nous réjouissons que le regard de Virgil Abloh sur le palais et les collections du Louvre soit au cœur du processus créatif de cet artiste aux multiples facettes. Collaborer avec Off-White, c’est aussi pour nous une façon de toucher de nouveaux publics, une autre porte d’entrée pour les amener à s’intéresser au Louvre", déclare Adel Ziane, le directeur des relations extérieures du musée du Louvre.

Cette "ouverture" à une nouvelle cible a évidemment son prix et les pièces de la collection sont disponibles entre 355 dollars et 640 dollars (entre 320 et 675 euros, environ).

© Off-White

Publicité

© Off-White

© Off-White

© Off-White

© Off-White

À lire également -> Le Louvre propose un tête-à-tête avec une Joconde en trois dimensions

La collection capsule est disponible sur le site d’Off-White. L’exposition consacrée à Léonard de Vinci est visible au Louvre jusqu’au 24 février 2020.

Par Lise Lanot, publié le 16/12/2019

Pour vous :