© The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts

De Warhol à Lady Gaga, ce resto chinois accueille le gratin des arts depuis 50 ans

Tous·tes les artistes sont passé·e·s chez Mr Chow.

Mr Chow, c’est Michael Chow, né à Shanghaï d’un père comédien. Jeune adolescent, il fuit la Chine et ses tensions politiques pour aller étudier dans un pensionnat en Angleterre. Après des études d’art et d’architecture à la prestigieuse Central Saint Martins de Londres, il se met à peindre puis change de carrière. Il ouvre alors son premier restaurant dans la capitale anglaise, dans le quartier chic de Knightsbridge, comme nous le raconte le site Artsy.

Nous sommes en 1968, les Swinging Sixties battent leur plein et tout le gratin des arts se presse dans ce restaurant chinois huppé. Cinquante ans plus tard, Mr Chow a ouvert des établissements à New York, Los Angeles, Miami et Las Vegas.

Publicité

(© Mr Chow)

"Mr Chow n’est pas juste un restaurant, c’est une expérience esthétique immersive, qui fusionne l’art, l’architecture, la performance et l’innovation culinaire", décrit le galeriste Jeffrey Deitch dans le livre Mr Chow : 50 Years. On y célèbre le vernissage d’une exposition ou la fin d’une tournée, et on y fait des rencontres. Jean-Michel Basquiat, Andy Warhol, David Hockney ou encore Lady Gaga l’ont beaucoup fréquenté. Toutes les générations d’artistes y dînent et y font la fête.

"Avec son décor à la française, ses serveurs italiens et sa cuisine chinoise, Mr Chow ne ressemblait à aucun autre établissement gastronomique de la ville, même dans le centre culturel bouillonnant des Swinging Sixties", relate Artsy. Il faut dire qu’à l’époque, la cuisine chinoise est assimilée aux petits restaurants de Chinatown, pas au raffinement et à l’élégance.

Publicité

Andy Warhol, "Portrait of Michael Chow", 1981. (© The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, 2018, Inc./Licensed by Artists Rights Society (ARS), New York. Photo : Fredrik Nilsen/courtesy of Mr Chow)

La personnalité du patron fait aussi partie de l’histoire et du succès du restaurant. Michael Chow est lui-même devenu une célébrité. David Hockney ou Andy Warhol lui ont tiré le portrait, en faisant toujours apparaître les principaux attributs de son personnage : sa moustache et ses costumes tirés à quatre épingles.

Le premier à peindre Mr Chow, c’est l’artiste britannique Peter Blake, en 1966. Il sera suivi par une longue lignée de portraitistes. Presque vingt ans plus tard, le peintre néo-expressionniste Julian Schnabel le représente avec des morceaux d’assiettes (sa marque de fabrique) venant du restaurant. Même l’emballage de ses baguettes chinoises a été dessiné par Andy Warhol. Aujourd’hui, Michael Chow a 80 ans, et ses trois enfants l’aident à gérer son petit empire culinaire.

Publicité

Julian Schnabel, "Portrait of Michael Chow", 1984. (© Julian Schnabel, 2018/Artists Rights Society (ARS), New York/courtesy of Mr Chow)

Andy Warhol, Michael Chow, Jean-Michel Basquiat, la mère de Basquiat et des amis, 1984. (© The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, 2018, Inc./Licensed by Artists Rights Society (ARS), New York/courtesy of Mr Chow)

Ed Ruscha, David Hockney, "Mr. Chow Matchbox", 1984. (© Alpha 137 : Prints & Exhibition Ephemera IV)

Publicité

Par Sirine Azouaoui, publié le 20/08/2019

Copié

Pour vous :