Entre performance et sculpture, cette artiste imbrique des corps humains dans des blocs de marbre

Dans les œuvres de Milena Naef, il est question de fusion entre le corps et la matière.

© Milena Naef. (Photo : Lisa-Marie Vlietstra et Alice Trimouille)

Dans un récent projet plus qu’intrigant, l’artiste néerlandaise Milena Naef a fait en sorte que le marbre et l’humain ne fassent qu’un. Cette matière grise se mêle avec les couleurs chair du corps humain, dans sa série Fleeting Parts : elle fusionne des courbes essentiellement féminines avec des blocs de marbre qu’elle a taillés de manière à ce qu’une jambe, un dos et un bras ressortent.

Publicité

Des formes organiques sont donc ajoutées à ces pierres froides, faisant ainsi passer ces œuvres du statut de sculptures à celui de performance et de statues humaines. À travers ce travail, l’artiste se questionne sur l’interaction entre l’individu et le matériau. Dans une interview, elle confie :

"Le corps lui-même avec sa présence physique et son absence devient un aspect essentiel de l’œuvre. Quand les structures nous inhibent-elles et quand nous libèrent-elles, nous et notre corps ? Quelle est la conséquence du fait que nos corps remplissent toujours 'l’espace' ?"

Milena Naef présente ses statues de marbre à l’occasion d’une exposition au Studio Oliver Gustav à Copenhague jusqu’au 20 août 2018, et au Garage Rotterdam, du 31 août au 28 octobre 2018.

Publicité

© Milena Naef. (Photo : Lisa-Marie Vlietstra et Alice Trimouille)

© Milena Naef. (Photo : Lisa-Marie Vlietstra et Alice Trimouille)

© Milena Naef. (Photo : Lisa-Marie Vlietstra et Alice Trimouille)

Publicité

© Milena Naef. (Photo : Lisa-Marie Vlietstra et Alice Trimouille)

© Milena Naef. (Photo : Lisa-Marie Vlietstra et Alice Trimouille)

© Milena Naef. (Photo : Lisa-Marie Vlietstra et Alice Trimouille)

Publicité

Vous pouvez suivre le travail de Milena Naef sur son compte Instagram.

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 21/06/2018

Copié

Pour vous :