© Yayoi Kusama

La semaine prochaine, l'art contemporain investit Paris à l'occasion de la Fiac 2019

Du 17 au 20 octobre, la fine fleur de l'art contemporain international sera visible au Grand Palais et à travers la capitale.

Un des rassemblements internationaux les plus importants de l’art contemporain, la Foire internationale d’art contemporain (Fiac), fait son retour à Paris. Sous la coupole du Grand Palais, 199 galeries d’art présenteront du 17 au 20 octobre des travaux qu’elles exposent toute l’année. Durant quatre jours, le célèbre monument parisien abritera ainsi un tour du monde de la création contemporaine.

Tandis que la plupart des galeries exposent un pot-pourri d’œuvres créées par différent·e·s artistes, d’autres présenteront des expositions solo (à l’exemple de l’Ivoirien Ouattara Watts chez Cécile Fakhoury ou de l’Italienne Adelita Husni-Bey chez Laveronica) ou des dialogues entre les travaux de deux artistes (les Tunisien·ne·s Ismaïl Bahri et Nicène Kossentini chez Selma Feriani, la Turque Hera Büyüktasçıyan et la Pakistanaise Seher Shah chez Green Art Gallery).

Publicité

"Africa United". (© Ouattara Watts/Galerie Cécile Fakhoury, Abidjan)

Pour sa 46e édition, la Fiac ne faillit pas à sa volonté d’exporter l’art contemporain "hors les murs". Une trentaine de sculptures et d’installations sera présentée sur l’Avenue Winston Churchill, piétonnisée pour l’occasion. Pour la 13e année consécutive, une vingtaine d’œuvres sera également disséminée à travers le Jardin des Tuileries. Non loin de là, un "village éphémère de structures architecturales" sera érigé sur la Place de la Concorde. 

La pièce maîtresse de cette Fiac hors-les-murs, celle qui attirera incontestablement les curieux·ses, se trouvera Place Vendôme. L’incroyable artiste japonaise Yayoi Kusama habillera le centre de la place d’une énorme citrouille, son cucurbitacé fétiche, couverte des pois chers à son œuvre. 

Publicité

Pour la quatrième année, le festival de performances "Parades for FIAC", "au croisement de la musique, de la danse contemporaine, de la performance, du théâtre et de la poésie", s’épanouira dans différentes institutions parisiennes, dont le musée du Louvre, le Palais de la découverte, le Petit Palais, le Musée de l’Orangerie, le Centre Pompidou et le Musée d’Orsay. Les performances sont en accès libre dans la limite des places disponibles, ajoute le site de la Fiac.

"Mr. Nothing". (© Adelita Husni-Bey/Laveronica arte contemporanea)

© Algirdas Šeškus

Publicité

"1925/2016". (© Tim Eitel/Galerie Jousse Entreprise, Paris/I Eigen+Art, Berlin/Leipzig I Pace Gallery, New York)

"Chance", 2016. (© Alex Katz/Galerie Thaddaeus Ropac/VAGA, New York)

"Foundations". (© Hera Büyüktascian/Green Art Gallery, Dubai. Photo de Victoria Tomaschk)

Publicité

Acte I de "Whispering Pines 10", 2016. (© Shana Moulton/Crèvecoeur, Paris)

"Kusama avec une citrouille", 2010. (© Yayoi Kusama/Ota Fine Arts, David Zwirner et Victoria Miro)

La Foire internationale d’art contemporain (Fiac) est visible au Grand Palais du 17 au 20 octobre 2019.

Par Lise Lanot, publié le 10/10/2019

Copié

Pour vous :