© Nick & Chloé

"Futures of Love", l'expo collective qui imagine l'amour à l'ère du 2.0

Les nouvelles technologies sont partout et commencent déjà à redéfinir notre rapport au sexe et aux relations amoureuses.

On ne vous apprend rien en affirmant que l’amour est une thématique universelle qui taraude l’esprit d’un (très) grand nombre de personnes. Un constat d’autant plus vrai en 2019, alors que les codes des relations amoureuses sont en profonde mutation. La faute à qui ? Ou, plutôt, à quoi ? Instinctivement, on aurait tendance à pointer du doigt les nouvelles technologies. C’est aussi le constat d’une quarantaine d’artistes qui ont pris un malin plaisir à imaginer l’avenir du big love dans notre société de plus en plus connectée.

Derrière le titre "Futures of Love", se cache une exposition collective réunissant toute une flopée d’artistes aux talents multiples et variés. Issus des quatre coins du globe, affirmés ou émergents, ils ont tous convergé vers la même mission : essayer, chacun à sa manière, d’envisager les évolutions de l’amour, du sexe, de la procréation, bref, de l’intimité dans son ensemble et sans filtre aucun. Parmi eux, on retrouve Marilou Poncin, Zoe Williams, Anna Uddenberg, Amalia Ulman, Ben Elliot ou encore Suzanne Posthumus.

À voir aussi sur Cheese :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

"Welcome To My Room", 2018. (© Marilou Poncin)

Organisée aux Magasins généraux à Pantin, dans la périphérie de Paris, "Futures of Love" est conçue comme un espace immersif et presque labyrinthique. S’étendant sur près de 1 000 mètres carrés, l’exposition est divisée en huit zones, chacune correspondant à une trajectoire différente pour l’amour. Ainsi, les œuvres présentées explorent l’impact croissant des algorithmes, le développement de la robotique, la "selfie culture" ou encore l’amour à travers le prisme des sciences ou de la nature. 

Il est également nécessaire de mentionner que "Futures of Love" est une exposition pluridisciplinaire, dans le sens où différentes formes d’art sont mobilisées. De la photographie à la vidéo, en passant par la sculpture ou encore la performance, une véritable carte blanche a été donnée aux artistes afin que chacun puisse s’approprier la thématique de l’amour et s’exprimer selon son bon vouloir. En prime, pour la postérité, un livre regroupant les œuvres exposées paraîtra en librairie dès septembre.

Publicité

"Pel", 2015. (© Zoe Williams)

"FOCUS #2 (Pussy Padding)", 2018. (© Anna Uddenberg)

"Dignity 01", 2017. (© Amalia Ulman)

Publicité

"iObject: RiHannah", 2016-2018. (© Suzanne Posthumus)

"Welcome To My Room", 2018. (© Marilou Poncin)

"Slowset", 2018-2019. (© Nick & Chloé)

Peter, India, 14 avril 2014. (© Celia Hempton)

"RABBIT HEART", 2018. (© Natalia Alfutova)

"The Stalker", 2017-2019. (© Ben Elliot)

L’exposition "Futures of Love" est visible du 21 juin au 20 octobre 2019 aux Magasin généraux (région parisienne).

Par Florian Ques, publié le 18/06/2019

Copié

Pour vous :