Une installation recrée le tumulte des courants marins à Tokyo

Entre agitation et fragilité.

© Mé

Dans le cadre du cycle d’expositions "Roppongi Crossing" au Mori Art Museum de Tokyo, le collectif japonais a récemment réalisé une imposante installation intitulée Contact. L’œuvre, qui prend place dans une petite pièce, met en scène la houle d’une mer agitée. La fenêtre située derrière l’œuvre laisse entrer la lumière, modifiant les ondulations petit à petit en fonction du moment de la journée, comme l’explique le site Ignant.

Publicité

La lumière fait donc intégralement partie de l’œuvre et influe sur la perception du spectateur, qui voit la surface de cette "eau" sous différents angles. Ce parti pris artistique fort s’inscrit dans la démarche du collectif, qui réalise des œuvres autour de la perception humaine du monde physique. Leurs installations ont souvent pour but de provoquer une prise de conscience sur le manque de fiabilité de la vision humaine et, par conséquent, l’incertitude que celle-ci entraîne vis-à-vis du monde qui nous entoure.

Avec Contact, le collectif Mé met en exergue la puissance des courants marins en recréant de manière hyperréaliste leurs tumultes mais il parvient aussi à montrer sa fragilité en nous interrogeant sur la menace qui pèse sur les océans. Une œuvre captivante, à voir jusqu’au 29 mai, si vous aviez prévu de faire un tour du côté de la capitale nippone.

© Mé

Publicité

© Mé

© Mé

© Mé

Publicité

© Mé

© Mé

L’exposition "Roppongi Crossing" a lieu au Mori Art Museum de Tokyo jusqu’au 26 mai 2019.

Publicité

Par Lisa Miquet, publié le 06/03/2019

Copié

Pour vous :