« Rabbit », Jeff Koons.

Jeff Koons redevient l’artiste vivant le plus cher au monde

Son œuvre "Rabbit" s’est vendue à 91,1 millions de dollars, un record pour un artiste vivant.

Le Rabbit de Jeff Koons – un lapin gonflable moulé en acier, de 104 centimètres de hauteur – a été adjugé et vendu à 91,1 millions de dollars (81 millions d’euros) chez la célèbre maison d’enchères Christie’s à New York, mercredi dernier. Un record qui rend au plasticien américain son titre d’artiste vivant le plus cher au monde.

Jeff Koons remonte sur le trône après David Hockney

Jeff Koons avait tenu cinq ans sur le trône avec la vente de son Balloon Dog (Orange) à 58,4 millions en 2013. Puis c’est la peinture Portrait of an Artist (Pool with Two Figures) du peintre David Hockney qui l’avait chassé avec 90,3 millions de dollars en novembre dernier.

Publicité

Jeff Koons avait tenu cinq ans sur le trône avec la vente de son Balloon Dog (Orange) à 58,4 millions en 2013, avant d’être destitué par David Hockney et la vente de Portrait of an Artist (Pool with Two Figures) à 90,3 millions de dollars en novembre dernier.

Rabbit était la propriété de l’ancien patron du groupe Condé Nast (Vanity Fair, Vogue, The New Yorker) décédé en 2017, selon Le Monde. L’œuvre appartient à un ensemble de trois sculptures que Jeff Koons a réalisées en 1986 et avait été exposée au château de Versailles en 2008. C’est désormais un marchand d’art discret, Robert Mnuchin, qui détient la sculpture, rapporte le site Artsy.

Par Sirine Azouaoui, publié le 17/05/2019

Copié

Pour vous :