NEW YORK, NEW YORK – DECEMBER 02: Kanye West attends the the Versace fall 2019 fashion show at the American Stock Exchange Building in lower Manhattan on December 02, 2018 in New York City. (Photo by Roy Rochlin/Getty Images)

Kanye West a investi 10 millions de dollars pour transformer un volcan en œuvre d’art

La superstar a participé au financement d’un projet artistique de James Turrell, qui se tiendra dans un cratère volcanique en Arizona.

© Roy Rochlin/Getty Images

Alors qu’il était déjà bien endetté, en 2016, de 53 millions de dollars (soit environ 46 millions d’euros), Kanye West n’en finit pas d’être un panier percé. Son dernier caprice (mis à part le fait de s’être éloigné de la politique et d’avoir changé de nom) : Ye a investi 10 millions de dollars (soit environ 8 millions d’euros) dans un projet d’art contemporain, le Roden Crater Project de James Turrell, que ce dernier a débuté dans les années 1970.

Publicité

Plus besoin de présenter James Turrell et ses installations de néons, qui fait figure, depuis 2015, d’artiste phare dans le milieu de la musique. Le décor du clip "Hotline Bling" de Drake a été largement inspiré par ses travaux bien qu’il n’y ait pas du tout participé. Kanye West a donc déboursé cette coquette somme pour la Turrell Art Foundation et faire avancer le projet, après avoir visité le site en décembre dernier, visite qu’il a qualifiée de "bouleversante" dans un tweet.

Qu’est-ce que le Roden Crater Project ?

Depuis 1972, James Turrell veut investir le Roden Crater, un cratère volcanique situé dans le sud-ouest du Painted Desert, dans l’Arizona. "C’est un coin où […] vous avez l’impression de vous tenir à la surface de la planète", confie Turrell sur son site. Cela fait maintenant 46 ans que l’artiste américain s’attelle à la tâche : il veut transformer ce cratère en œuvre d’art, à grande échelle, à travers des jeux de lumière dramatiques.

Publicité

Cette œuvre reflétera les couleurs vives environnantes du désert et se matérialisera dans des chemins, pièces, tunnels et ouvertures sur le ciel depuis l’intérieur et autour de la surface du cratère. Il faut préciser que ce cratère tourné vers le ciel sert aussi d’observatoire céleste.

Le volcan du Painted Desert. (© James Turrell)

La profondeur du cratère, dans lequel le visiteur se tiendra à plus de 121 mètres, altérera la perception du ciel :

Publicité

"Certaines chambres situées à l’intérieur du cratère nous permettront de voir et de mesurer le passage du temps à travers le mouvement des étoiles et des planètes. D’autres espaces révèlent la nature plus subjective de notre relation humaine au temps, à la lumière et à l’espace – la pyrotechnie du lever ou du coucher du soleil ou la sensation de la lumière en tant que substance matérielle.

Le cratère Roden voit (plutôt que représente) le ciel et le temps, et appelle notre propre vision aussi fortement que celle de l’artiste", explique Michael Govan, directeur du musée d’art du comté de Los Angeles.

Un projet ambitieux, de grande ampleur, qui rappelle le "temps géologique", comme le précise l’artiste, et auquel Kanye West voulait généreusement participer. Et à l’image du personnage de Neil Armstrong, dans First Man de Damien Chazelle, qui jette le bracelet de sa défunte fille dans un cratère lunaire, Kanye West et James Turrell jetteront peut-être leur génie dans un cratère terrestre.

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 23/01/2019

Copié

Pour vous :